Les musulmans de Guinée ont fêté ce Mardi l’Aïd-el-Adha ou Aid-al-Kebir

1526

A l’image de leur coreligionnaire, les musulmans de Guinée ont fêté ce Mardi la fête de tabaski encore appelée l’Aïd-el-Adha (ou Aid-al-Kebir « la grande fête »). Cette fête  est le souvenir du sacrifice d’Abraham. «  Dieu lui avait  demandé de sacrifier son fils unique,  Pour montrer sa soumission à Allah, il était prêt à le faire. Mais il fut arrêté et Dieu lui a offert un mouton à la place ». Depuis, cette pratique est devenue un rituel religieux. A noter que  l’Aïd est fêtée le 10 du mois Dhou-l-Hijja, le 12ème mois lunaire dans le calendrier musulman, qui marque  aussi le mois du pèlerinage à la Mecque.

La grande prière de Sekoutoureya  a été dirigée par Elhadj Mamadou Saliou Camara, premier. Dans son sermon, il a  non seulement parlé de l’importance de cette fête, mais aussi, il a mis l’accent sur l’importance du vivre ensemble, de l’unité nationale et de la paix

«(…) Nous sommes tous les fils d’Adam quel que soit notre teint ou couleur. Dieu n’a jamais dit qu’on ne doit soutenir que les personnes de son ethnie ou bien qu’on ne doit respecter que son ethnie au détriment d’une autre. Nous sommes tous égaux en droit et en devoir devant Dieu. Mais nous sommes différents en fonction de nos titres et valeurs.  Si Dieu donne à ton ami un titre que tu vises, tu dois agir en le respectant comme tu auras voulu être traité avec honneurs et respects lorsque tu es au même poste… Tu ne pourras être musulman, tant que tu ne penses pas au bonheur de ton prochain (…).

Le messager de Dieu, Mohamet (PSL) a dit que chaque musulman doit immoler un bélier pendant la fête de Tabaski, si on a les moyens. Ce sacrifice d’Abraham n’est pas lié à l’âge même si tu n’as que 22 ans ou même si tu n’es pas marié. Pourquoi les jeunes guinéens n’immolent pas le mouton pendant l’Aïd el Adha ? Il n’est dit nulle part dans le Coran que si on n’a pas les moyens, on doit donner ce sacrifice. C’est archi-faux !  Prenons le jeûne pendant le Ramadan qui est une obligation si on est en bonne santé. Mais lorsqu’on souffre des maladies graves comme le diabète, tu peux être exempt  du jeûne si le médecin estime que tu n’es pas  valide à jeûner (…). C’est la même chose pour ce sacrifice d’Abraham. Si tu as les moyens, tu le fais, l’année suivante, si tu n’as rien, tu t’abstiens. On peut immoler son bélier à partir d’aujourd’hui, jour de fête, demain ou après-demain. Si quelqu’un avait estimé qu’il est jeune, après ce message, il peut dès maintenant aller se trouver un bélier au sortir de cette prière. On doit avoir peur de deux choses,  le Tout Puissant Allah et nos pêchés. Nos péchés sont nos véritables ennemis qui nous poursuivent que ni même nos gardes du corps ne peuvent séparer.  Ne pensez pas que si ce n’est pas un soussou que ce n’est pas bon. Les malinkés aussi ne doivent pas imaginer que si ce n’est pas un de leurs,  ça ne marchera pas. Idem pour les peulhs ainsi que pour les forestiers.  Tant que vous avez un parti ethnique, différent du parti national, vous ne pouvez rien faire (…)».    

Source : Guinéenews



Guinée Nondi, tout ce qui est information de qualité est notre


Commentaires

http-guineedirectinfos-com