Bantama Sow/la composition du nouveau gouvernement : « je vous rassure, quelle que soit ma position, j’ai décidé de me battre pour la jeunesse guinéenne »

941

Venu pour présider la conférence de presse de l’artiste Alasko pour la sortie de son nouvel album ce jeudi 21 janvier 2021, le ministre Sanoussy Bantama Sow a rassuré la jeunesse guinéenne.

Dans son intervention, le ministre des sports Sanoussy Bantama Sow, a déclaré que la culture guinéenne a peu de soutien. « On pense que l’éducation, l’énergie, la santé, les routes sont les priorités. Ceux qui connaissent l’histoire de ce pays, les premiers salaires des fonctionnaires guinéens ont été payés par les balais africains. À chaque fois qu’on parle de la Guinée à travers le monde, c’est la culture et le football ».

Poursuivant, Bantama Sow déplore quelques actes. « Ce que j’ai toujours déploré, c’est du fait qu’il y a eu cassure en 1984. Les nouveaux dirigeants n’ont pas réussi à faire le bilan, amélioré ce qui était bon et laissé ce qui n’était pas bon ».

Malgré cette déception, le ministre des sports souhaite accompagner la culture guinéenne. « Aujourd’hui, nous voyons des jeunes guinéens décidés à faire la promotion de cette  culture. Nous, en tant dirigeant, c’est de les féliciter, les encourager et leur dire qu’ils ont notre soutien.  Aujourd’hui, il y a un travail qui est entrain d’être fait au niveau du ministère du plan, il y a un fond qui est créé au niveau du ministère de la culture pour accompagner les bonnes initiatives », indique-t-il.

Plus loin, il a invité les guinéens à s’investir dans la culture. « Il faut investir.  En Guinée, les gens ne connaissent pas l’investissement, tu peux mettre de millions dans quelque chose, en disant que j’aurai le bénéfice en dix ans. A un moment donné j’ai voulu prendre un acte concernant la promotion de nos artistes. Si vous constatez à la fin de chaque année, nos promoteurs font venir des artistes étrangers  en leur donnant beaucoup d’argent, tandis que qu’on a des artistes ici, plus talentueux que ces gens là. Au lieu de donner beaucoup d’argent à un malien ou un ivoirien, il faut donner à ton frère qui est capable de vendre l’image de notre pays.  J’avais  voulu prendre un acte pour protéger nos artistes. Les gens m’ont dit, si tu prends cet acte là, beaucoup de personnes vont se mettre sur ton dos.  Je dis qu’il faut protéger nos artistes ».

Pour finir, le ministre des sports promet une fois encore la jeunesse guinéenne. « Vous venez de suivre la nomenclature du nouveau gouvernement, le sport et la culture sont séparés. Je vous rassure, quelle que soit ma position, j’ai décidé de me battre pour la jeunesse guinéenne, parce que, je sais qu’avec vous, nous pouvons aller loin », conclut-il.

Aboubacar M’mah Camara



Avatar

Journaliste - Conakry -Guinée Tel : 224 669 49 32 51


Commentaires

http-guineedirectinfos-com