Mohamed Kaba sur le pillage des commerces à kankan : « cet acte barbare soutenu par le pouvoir est regrettable et inadmissible »

242

  Le 6 janvier 2020, des magasins ont été saccagés  a Kankan. Pour le coordinateur chargé des affaires administratives du parti des démocrates pour l’espoir (PADES),  c’est un acte  barbare. Il a fait cette déclaration au cours de leur assemblée générale de ce samedi 11 janvier 2020 à Conakry.

Selon Mohamed Kaba, c’est le pouvoir en place qui a soutenu ces barbaries à kankan.  « Cet acte barbare soutenu par le pouvoir à Kankan, est inadmissible, c’est regrettable. Ce qui a été fait, je peux vous dire que ce n’est pas la population de Kankan. La population de Kankan n’a jamais pris violence pour qui que ce soit. Kankan s’appelle Nabaya. Ça veut dire, hospitalité. Mais, ces manipulations ne marcheront pas. On a changé le préfet mais, ça ne suffit pas pour nous ».

Pour lui, il faut que la justice soit faite. « Il faut que les auteurs de ces actes soient arrêtés et qu’ils passent devant la justice et qu’ils soient surtout condamnés à la hauteur de leur forfaiture », a-t-souhaité.

Pour clore, le coordinateur chargé des affaires administratives a invité le peuple de Guinée à ne pas céder à l’intimidation et de se mobiliser pour les prochaines manifestations projetées par le FNDC. « C’est pourquoi, nous avons décidé de manifester et d’appeler le peuple de Guinée à manifester pacifiquement sur toute l’étendue du territoire national sous la bannière du FNDC. Pour montrer à l’opinion nationale et internationale que nous ne voulons pas d’un 3ème mandat en Guinée », a-t-il déclaré.



Avatar

Journaliste - Conakry -Guinée Tel : 224 669 49 32 51


Commentaires

http-guineedirectinfos-com