Azaya, l’artiste guinéen à la « gueule musicale bénie »

2894

De son vrai Nom Mamady Kamissoko, Azaya est né en 1989 à Kankan. Il est un artiste guinéen, auteur, compositeur, arrangeur et chanteur, il sans nul doute le meilleur artiste de cette nouvelle génération. Le porte flambeau actuel de la musique guinéenne. Il est l’un des rares artistes capable de chanter dans toutes les langues du terroir. Il chante en Soussou, en Malinké, en Poular, en Français, en Conia, en Kpelé, en Kissi, en Landouma, bref, il bonifie tout ce qu’il chante.
S’il et vrai que atteindre le sommet est très difficile, force est de constater que se maintenir au sommet de la pyramide est encore très très difficile. Pourtant, le Play Boy de la musique a su le faire à travers ses différentes performances musicales, et cela depuis de nombreuses années.
Depuis la sortie de son premier album Gnenessouma en Avril 2015, il n’a cessé de progresser pour le grand bonheur des amoureux de la musique mandingue de Guinée. Il a glané des prix un peu partout, en Guinée comme à l’étranger. IL draine des foules à chacun de ses concerts. Sa notoriété dépasse aujourd’hui largement les frontière du pays des marigots du Sud.
Les titres comme, Gnènèssouma, Gnougnou, défi relevé, Love pimenté, BB là, Allah Lekabon ou encore Trône Tigui sont devenus des refreins musicaux pour les telephones portables en Guinée. Dans les boites de nuit, les Bombonas, les taxis, ses musiques sont consommées comme du petit pain. Sur la chaîne Yutube, ses sons sont vus à des millions de fois
Avec Azaya, tout est bon. Avec Azaya tout est sublime. Avec Azaya tout est emotionnel, bref, tout est artistiquement bien fait. cette ascension fulgurante demontre qu’il est de la « race » des grands chanteurs en ce sens qu’il est issu d’une grande famille griote ( Balakala) et sait tout faire dans le monde musicale.
Surnommé par ses fans « messie » de la musique mandingue, son serieux, son amour pour son metier et son travail acharné ont fini par l’ouvrir toutes les portes musicales du moment. D’abord avec sa propre structure Musik100 frontière, Azaya evolue aujourd’hui avec KEYZIT, ce qui demontre sa progression pour rester encore longtemps au sommet de la musique guinéenne.
Son mariage avec l’enfant de Fria Djelikaba Bintou lui a encore donné une autre dimension dans le paysage musical guinéen. AZ-Boy se produira encore ce Weekend à Bruxelles pour le festival PANAF avant d’enchainer le 11 Novembre à Paris pour la nuit du Boucan et de la Sape.

Ses fans seront encore émerveillés. Car assister à une prestation d’Azaya, c’est une assurance de passer une nuit agréable et paisible. Comme son surnom l’indique, Azaya est une vraie chance pour la musique guinéenne, un véritable « messie »



Administrateur Général