Charles Wright sur le rapport des USA : « Ce rapport est sorti complètement du cadre dans lequel ça a été fait »

686

Le ministre de la justice, garde des sceaux, Alphonse Charles Wright, a réagi à la publication du rapport par les Etats Unis d’Amérique contre la Guinée en matière de droits de l’homme. C’était ce jeudi 23 mars 2023 sur FIM FM dans l’émission ‘’Mirador’’.
Selon le ministre Charles Wright, ce rapport est sorti complètement du cadre dans lequel ça a été fait. « Ce rapport dit que la République de Guinée était un État démocratique avant le coup d’Etat. Il dit: selon certaines informations les membres des forces de sécurité auraient commis des abus. Un rapport est établi sur la base des informations mais ces informations-là sont prises ici au conditionnel. Ce qui amène à dire qu’il n y a aucune certitude».
Parlant l’évolution de la Guinée sur les pratiques des droits de l’homme, le ministre souhaite attendre le rapport de l’ONU. «Depuis notre arrivée, beaucoup d’efforts ont été fournis par rapport à la promotion des droits de l’homme dans notre pays. La Guinée doit être évaluée par le Conseil des droits de l’Homme de l’ONU. Nous attendons que l’évaluation de la Guinée qui doit être faite sur la base des informations actualisées, qui tiennent compte de l’évolution de la promotion des droits dans notre pays puisse être la chose par laquelle on peut apprécier le niveau d’avancement de la Guinée en matière des droits de l’Homme, que de se baser sur des informations non actualisées », dit-il.
Il a enfin dit haut et fort que les États-Unis n’ont jamais épinglé la Guinée. « Il fait que cela soit rectifié », a-t-il précisé.
Aboubacar M’mah Camara



Administrateur Général