Culture: La Guinée à l’honneur au salon du livre africain de Paris

901

Le salon du livre africain de Paris a ouvert ses portes hier dans le 6eme arrondissement de Paris. Pour cette deuxième édition, la Guinée est à l’honneur. Ce rendez-vous annuel du livre qui se déroule sur trois jours ( du 17 au 19 Mars), permet de promouvoir les écrivains du vieux continent.
Les deux premiers jours ont permis à la Guinée qui est l’invitée d’honneur de cette édition, de mettre en valeur la diversité de sa littérature en pleine métamorphose. Lors de ces deux premiers jours, l’on a aussi découvert de nouveaux écrivains avec des styles différents. Des écrits qui touchent du doigt les réalités d’une Guinée multiculturelle et en pleine mutation.


Plusieurs œuvres de nos écrivains ont fait la fierté de cette deuxième édition. Les « balafres du pouvoir », « Demba l’étoile filante de Bembeya » de Yamoussa Sidibé,  » Elhadj Mamadou Sylla patronat, l’homme et son destin » de Sekou Sanoh; « les fables du taxi-brousse » de Solo Niaré, un formidable livre dans lequel l’auteur raconte une série de fables, de contes et de légendes  » qui invite au voyage dans une savane pleine de péripéties, de rires et de leçons de vie » Sans oublier le merveilleux livre de Nadine Bari  » Guinée, les cailloux de la mémoire« .


L’un des points le plus positif de cette deuxième édition, est la présence de Mohamed Lamine Keïta, directeur de l’Institut de Recherche Linguistique Appliquée (IRLA) pour la promotion de nos langues nationales. A travers des expositions de manuels en langues nationales, le directeur de l’IRLA compte donner un nouveau souffle à nos langues. L’autre fierté de la journée est l’expositions des œuvres de Lettres Vagabondes fatou mata. De fabuleux tableaux qui mettent en valeur la femme africaine de Guinée.


Cette deuxième édition qui a permis à la Guinée de mieux vendre ses écrivains et sa culture fermera ses portes demain 19 Mars 2023



Administrateur Général