Un vigile tué à Matoto par des bandits : Thierno Madjou Bah invite les autorités à les aider à sécuriser leurs boutiques et magasins

603

Dans la nuit du jeudi à vendredi 21 octobre 2022, des bandits ont tué un vigile lors du braquage d’une boutique au grand marché Matoto non loin de l’ancien centre de santé.

Devant nos micros, Thierno Madjou Bah propriétaire de la boutique attaquée, explique les circonstances dans lesquelles il a appris cette mauvaise nouvelle. « Je ne sais pas de ce qui s’est passé, mais, c’est ce matin qu’on m’a appelé que les bandits ont cassé ma boutique. Je suis venu et j’ai trouvé effectivement ma boutique est cassée et ils ont emporté mon argent. Je ne connais pas le montant exact mais ça peut atteindre de millions », déclare-t-il.

Parlant le lien avec le gardien, Tierno Madjou précise. « Normalement, ce n’est pas moi qui ai pris le gardien, ce sont mes voisins qui ont pris le gardien, peut-être il a entendu des bruits c’est pourquoi il s’est dirigé vers ma boutique, et malheureusement il a été ligoté frappé et tué. Je ne connais pas son nom ni sa famille », ajooute-t-il.

Pour finir, il lance un message autorités militaires et paramilitaires. « Je demande aux autorité de nous aider à sécuriser ce coin parce que cette pratique est fréquente ici ».

Aux dernières nouvelles, le corps de Mamoudou Bah a été transporté à la morgue et une enquête a été ouverte pour situer les responsables de ce crime.

A rappeler qu’un étudiant de Licence 2 a été assassiné dans la nuit du mercredi à jeudi 20 octobre 2022 à Sangoyah, 3ème porte dans la commune de Matoto par des bandits.
Aboubacar M’mah Camara



Toronto, Ontario, Canada


Commentaires

http-guineedirectinfos-com