Personnalité guinéenne de la semaine : Elhadj Abdoulaye Amie Soumah auteur du livre « LE DESTIN FORGE »

608

« Ce n’est pas les plus intelligents qui réussissent dans la vie, plutôt les plus persistants, les plus disciplinés et qui ne prennent pas le mot “non” comme réponse finale »

La rubrique « personnalité guinéenne de la semaine ou du mois » a pour but de donner de la visibilité au travail des guinéens et guinéenne à travers le monde. Cette semaine, le choix est tombé sur Elhadj Abdoulaye Amie Soumah auteur du livre le «  DESTIN FORGE » paru  il y a quelques jours.

Diplomé à l’institut Polytechnique de Conakry en Génie Civil, Elhadj Abdoulaye Amie Soumah, dans le but de se performer, a aussi obtenu un diplôme avec brio à l’Institut of Technology (NYIT) de New-York en Télécommunications et Gestion des Réseaux (avec honneur, Coma Claud) USA. Il possède également un Master en Administration des Affaires MBA, avec concentration en Finances Internationales, de Keller Graduate School of Management, Devry University, New York, USA

Elhadj Abdoulaye Amie Soumah est un  investisseur, professionnel dans le domaine des nouvelles technologies et Entrepreneur depuis 2011 avec StarBuyerOnline.  Il a travaillé plus de 10 ans pour KMBS d’un leader de l’industrie.

En plus de ces expériences et ce parcours sans faute,  Monsieur Soumah a aussi un amour fou pour l’écriture. C’est dans ce sens qu’il écrit le livre «  DESTIN FORGE ». Un livre autobiographique dans lequel il touche du doigt plusieurs aspects de la vie.

Destin forgé « Est un ouvrage autobiographique qui s’inscrit dans le cadre du développement personnel et du parcours d’autonomisation du jeune auteur. Dans le prologue du “Le Destin forgé”, le jeune auteur explique les raisons qui l’ont poussé à écrire cet ouvrage. “J’écris cet ouvrage pour apporter ma contribution aux lecteurs en m’appuyant sur les défis que j’ai rencontrés au cours de mon chemin. La méthodologie utilisée repose sur mon expérience, assimilée à la réalité quotidienne pour aider les lecteurs à tirer de bonnes conclusions lorsque des situations similaires se présentent au cours de leurs activités”, mentionne-t-on dans l’introduction.

Pour l’auteur, son souhait est que certaines situations exposées dans le livre servent d’inspiration pour éviter les mauvais choix et faciliter les prises de décision afin d’améliorer la qualité du jugement pour des résultats beaucoup plus bénéfiques. De son Touguiwondy natal (un quartier populaire de Conakry, la capitale de la République de Guinée) jusqu’à son domicile présent à New York aux États Unis d’Amérique, l’auteur plusieurs moments de sa vie : les défis rencontrés, le manque de moyens, le vivre ensemble, la responsabilité personnelle » Autrement dit, ce livre est un véritable chef d’œuvre en développement personnel, chaque lecteur trouvera son compte pour mieux conduire sa destinée.

Ce travail remarquable a poussé la rédaction du site Guinée Nondi de choisir Elhadj Abdoulaye Amie Soumah comme personnalité guinéenne de la semaine. Nous lui avons tendu notre micro.

Lisez

Entretien

Bonjour Monsieur Soumah

Bonjour Monsieur Camara, Bonjour Guinée Nondi

-Vous venez de sortir votre premier  livre intitulé « Destin forgé », pourquoi le choix de ce titre, qu’est-ce que vous appelez destin forgé ?

 Le Destin Forgé est un message, une façon de dire que chacun participe à la confection de son destin parce que le succès ou l’échec est la somme des choix et actions d’une personne.

Dites-nous les grandes lignes de cet ouvrage, quels sont les principaux thèmes abordés dans le livre ?

C’est un livre d’autobiographie axé sur le développement personnel et de la motivation. Ma mission est de pousser les gens vers ce qu’ils ont de meilleurs en eux-mêmes. La méthode repose sur mon parcours, mes choix, mes erreurs et succès afin que les lecteurs puissent éviter mes pauvres choix pour faire les meilleurs choix pour le meilleur résultat. Sur ce, j’aborde plusieurs sujets comme la différence entre de l’éducation, et l’instruction, le choix et destin, l’école traditionnelle et l’école de vie, la croyance et l’ignorance etc..

Ce livre est une autobiographie, qu’est-ce qui vous a poussé à coucher sur papier votre vie ?

Je veux montrer le concret, pas la fiction, pour dire aux jeunes que c’est possible de faire des choix difficiles. Que celui qui a perd de tomber ne va pas connaître le plaisir du vélo. Que le divorce est un destin, pas une destination, que le succès vient suite à des épreuves difficiles, que les gens qu’ils envient aujourd’hui ont connu des passés plus durs que leurs présents. Je veux simplement dire que la vie est une possibilité. En résumé, J’ai préféré parler de moi parce que c’est moi que je connais mieux. Je préfère vulgariser le peu que je connais au lieu de garder un secret des manquements qui va continuer à faire des victimes.

Quel est le passage le plus important dans ce livre et pourquoi ?

Le livre est plein de sagesses, et chaque partie donne une leçon specifique de la vie, donc il est difficile de choisir. Mais le message phare est de dire que c’est possible, ce n’est pas les plus intelligents qui réussissent dans la vie, plutôt les plus persistants, les plus disciplinés et qui ne prennent pas le mot “non” comme réponse finale. Un coureur qui tombe ne montre rien de nouveau aux spectateurs, mais la rapidité avec laquelle il se lève pour continuer la course, peut donner un indice de sa détermination et capacité à finir l’épreuve.

Quels conseils donneriez-vous aux autres  jeunes qui veulent se lancer dans l’écriture ?

 Ils doivent comprendre qu’ils sont les seuls maîtres de leurs destins. Ils doivent compter sur eux-mêmes parce que le bon Dieu n’est bon qu’avec ceux qui sont bons avec eux-mêmes. Ceux qui se battent avec les deux mains trouvent toujours une main invisible. C’est la main de Dieu. Dieu nous a donné le cerveau, la conscience pour agir. Le rêve n’a aucune valeur sans le premier pas qui matérialise son existence. Il faut prendre des risques calculés. Les gens vont certainement vous accompagner, mais pas avant que vous n’ayez le courage de commencer. Champion, c’est ton moment, il faut commencer quelque chose parce que la vie ne récompense que les actions pas des intentions. Ce n’est pas ce que tu veux faire qui compte, mais ce que tu fais.

Quel est votre dernier mot ?

J’invite les intellectuels à écrire. Chacun a une histoire qui mérite d’être contée pour servir les autres. Je profite aussi de l’occasion pour vous remercier ainsi que l’ensemble de vos equipes pour tout le travail que vous faites pour vos lecteurs.

Il est à noter que ce livre est disponible sur Amazon et coute seulement 19.99 Dollars. le destin forgé peut etre vous un miroir que l’on prmène le long d’un chemin ou  tout simplement, un veritable livre de chevet.



Administrateur Général


Commentaires

http-guineedirectinfos-com