Guinée/Éducation : la FSPE célèbre la 26ème journée mondiale des enseignants

208

La fédération syndicale professionnelle de l’éducation a célébré la journée internationale des Enseignants par la lecture du saint Coran ce Mardi 5 octobre 2021. Sous le thème «les enseignants au cœur de la relance de l’éducation ».  

C’est l’école primaire de Hadja Aïcha bah qui a servi de cadre. C’est le directeur communal de l’éducation de Matoto Mamadi Doumbouya qui a présidé l’événement qui a regroupé plusieurs enseignants.  

Dans son discours de circonstance, Tènin Kourouma, Secrétaire générale de la Section Syndicale de Matoto revient sur le contexte de cette célébration avant d’évoquer quelques difficultés qui assaillent le secteur. « Cela fait 26 ans que la journée mondiale a été instituée sous l’égide de L’UNESCO à l’instar des travailleurs de l’éducation et de la recherche des autres pays. L’année scolaire et universitaire 2021-2022 a été tirée dans le contexte national particulier marquée par des résultats catastrophiques, c’est pourquoi nous réitérons notre engagement à accompagner les nouvelles autorités du pays pour le bonheur du système éducatif guinéen ».  

Pour sa part, Salifou Camara Secrétaire général de la fédération Syndicale Professionnelle de l’éducation rappelle les raisons de leur choix par rapport à la prière  pour cette célébration. « Cette une journée exceptionnelle pour nous les enseignants chaque année nous fêtons le 5 octobre de chaque année, nous savons que le contexte ne se prête pas de faire un événement digne de nom. Les nouvelles autorités qui viennent d’arriver, il va falloir que chaque guinéen se réveille en priant pour eux, et il faut prier car, nous venons déposer notre mémorandum dans lequel nous avions énumérés les problèmes qui assaillent l’éducation .Parmi les problèmes: la prime d’incitation mais l’encadrement scolaire ne bénéficie pas, l’indice salariale doit être augmenter, l’augmentation du prix carburant sans mesure d’accompagnement, la qualification du système éducatif et la formation des enseignants, dotation de toutes les écoles en matériel didactique, manques criards des enseignants dans les concessions scolaires » a affirmé le secrétaire de la FSPE.  

Poursuivant notre interlocuteur fait une invite aux nouvelles autorités, « nous demandons aux autorités le pays ne peut pas se développer sans éducation de faire face à l’éducation et de préoccupation des enseignants surtout la prime d’incitation il y a un mois d’arriérés qui n’est pas payé demandons au gouvernement de payer avant l’ouverture des classes » a souligné Salifou Camara secrétaire général FSPE. La question de savoir malgré l’appel de l’unité syndicale par les nouvelles autorités les syndicalistes continuent à vivre dans la dissension totale ce qui n’honore pas la classe ouvrière du pays.  

Aboubacar M’mah Camara 



Guinée Nondi, tout ce qui est information de qualité est notre


Commentaires

http-guineedirectinfos-com