Des prières nocturnes interdites : voici la réaction quelques fidèles musulmans de Conakry

174

Dans un communiqué rendu public hier lundi 03 mai 2021, le secrétariat général des affaires religieuses en collaboration avec l’agence nationale de sécurité sanitaire a interdit des prières collectives des dix derniers jours du mois saint de Ramadan.

Cette décision a été mal vue par des fidèles musulmans de Conakry.

Pour Alseny Soumah,  cette décision est contre la religion musulmane. « Ce gouvernement est contre notre religion. Cette décision n’a rien avoir avec la pandémie COVID 19, car chaque jour nous assistons à  des rencontres,  au lieu public,  et ils n’ont rien dit par rapport ça. La prière nocturne est une prière de bénédiction pour tout le pays. Si le gouvernement guinéen est contre ça, on se pose la question,  est-ce que la religion musulmane est considérée par nos dirigeants. Leur politique c’est d’empêché les fidèles musulmans à pratiquer cette religion ».

Pour finir, il a lancé un message au président de la République. « Je demande au président Alpha Condé de laisser les musulmans guinéens adorer le tout puissant Allah en ce mois saint du Ramadan ». 

Dans la même logique,  Hadja Djenab Camara a invité les fidèles musulmans à ne pas se soumettre à cette décision du gouvernement.

À rappeler que les fidèles musulmans de Siguiri ont manifesté leur colère contre cette décision des autorités guinéennes.

Aboubacar M’mah Camara



Avatar

Guinée Nondi, tout ce qui est information de qualité est notre


Commentaires

http-guineedirectinfos-com