Présidentielle 2020 : « Aucun texte n’interdit la publication de résultats partiels issus de différents bureaux de vote » Dixit maître Traoré

3638

Depuis trois jours, une autre polémique est née autour de la publication des résultats partiels issus des différents bureaux de vote. Les partisans de la mouvance estiment que seule la CENI est habilitée à publier les résultats partiels d’une élection, tandis que l’opposition estime qu’une fois le dépouillement terminé, le résultat peut être rendu public.

Alors que dit la loi sur cette problématique. Pour l’ancien bâtonnier de l’ordre des avocats, aucune loi n’interdit la publication des résultats partiels issus  des différents bureaux de vote. Il l’a fait savoir dans une publication sur sa page Facebook

Lisez

Aucun texte n’interdit la publication de résultats partiels issus de différents bureaux de vote. Dès lors que le dépouillement est terminé et que le PV de dépouillement est affiché, les résultats peuvent être portés à la connaissance du public.

Toute mesure interdisant cela serait contraire à la loi et doit être perçue comme une manière de faciliter la fraude.

La CENI publie les résultats provisoires après avoir totalisé les résultats issus de l’ensemble des circonscriptions électorales tandis que la Cour constitutionnelle publie les résultats définitifs après avoir statué sur le contentieux dont elle aura été saisie.

Mais, rien n’empêche un média par exemple de publier les résultats d’un ou de plusieurs bureaux de vote.



Avatar

Guinée Nondi, tout ce qui est information de qualité est notre


Commentaires

http-guineedirectinfos-com