Protection des jeunes filles: Kadiatou konaté souhaite l’implication des autorités dans le respect strict des lois (455 cas de viols en 9 mois)

364

Chaque année le 10 octobre l’humanité célèbre la journée internationale de la jeune fille. Le club des jeunes filles leaders de Guinée a célébré la journée avec plusieurs invités.

Cette journée a été pour la secrétaire générale du CJLG qui  assure l’intérim de la présidence  de faire un plaidoyer envers les autorités dirigeantes.  Pour elles les lois existent mais il faut leurs applications.

《Je lance un message aux autorités afin qu’elles s’investissent davantage pour une application stricte des Lois. De veiller à ce que toutes les lois soient appliquées de manière stricte et effective afin d’assurer la protection des jeunes filles》.  Kadiatou Konaté plaide pour la construction d’un centre d’accueil pour les jeunes 《les autorités doivent veiller à la construction d’un centre d’accueil qui sera un élément intéressant pour les jeunes car cela faciliterait la réinsertion socio-famille des jeunes》.

La jeune fille a fustigé la hausse du taux de violences faites aux enfants.

Selon la secrétaire générale du club, le pays a enregistré du mois de janvier jusqu’à maintenant 455 cas de viols.

Le CJLG est composé de plusieurs jeunes filles qui rêvent d’un avenir radieux pour les enfants et filles de Guinée et qui à chaque fois qu’une fille est victime de mariage précoce, de viol sont présentes aux côtés des victimes à toutes les étapes de la procédure.

Depuis 2012, cette journée est célébrée pour permettre à la jeune fille d’amplifier sa voix mais aussi et surtout de faire l’état des lieux des avancées et des blocus en matière de protection et de promotion de ses droits.



Avatar

Journaliste, Correspondante à Conakry


Commentaires

http-guineedirectinfos-com