Depuis Paris: Cellou Dalein brise le silence à propos du Décret réaffirmant la date du 18 octobre pour l’élection présidentielle en Guinée

393

Après la confirmation de la date du 18 octobre 2020 pour la tenue de l’élection présidentielle en Guinée par le président Alpha Condé, plusieurs voix se sont levées. C’est le cas de Cellou Dalein Diallo, président de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG). Il a été joint au téléphone depuis Paris par nos confrères du site Africaguinee.
Morceaux choisis : « ce n’est ni la crédibilité, ni la transparence, encore moins la légalité des élections qui intéresse Alpha Condé. Ce qui l’intéresse, c’est de se faire proclamer, à la date qu’il souhaite, président de la République, et cela indépendamment de ce qui se passera dans les urnes. Tout le monde sait que pour Alpha Condé, ce qui est important dans les élections, ce n’est pas ceux qui votent mais ceux qui comptent et proclament les résultats. Et ceux-là, il sait qu’il les contrôle. Nul n’ignore les conditions dans lesquelles Alpha Condé a distribué les sièges des députés aux participants aux élections législatives sans nullement tenir compte des résultats issus des urnes. Alpha Condé n’a aucun égard pour les lois de la République, à commencer par la Loi fondamentale. Donc rien de ce que le tyran fera ne doit surprendre ».



Avatar

Journaliste - Conakry -Guinée Tel : 224 669 49 32 51


Commentaires

http-guineedirectinfos-com