Personnalité guinéenne de la semaine : Docteur Mamadou Diawando PDG de la Société « EAU KIMBO »

1547

Grandir avec les personnes qui font grandir la Guinée constitue l’épine dorsale de notre ligne éditoriale. C’est dans ce sens que la rubrique « Guinéenne de la semaine ou du mois a été créée ». Cette semaine, la rédaction a choisi un jeune entrepreneur, un natif de Fria Mamadou Diawando qui est le PDG d’une nouvelle unité industrielle EAU KIMBO : une société de fabrication d’eau minérale, dont le but est de participer à l’amélioration des conditions de vie de la population de Fria et la lutte contre le chômage dans cette localité. Ne dit-on pas que l’eau est source de vie ? C’est pour traduire cette citation dans les actes que cette unité a été créée, l’inauguration a été faite il y a quelques semaines.

Qui est Mamadou Diawando ?

Né à Fria dans la cité de l’alumine, la quarantaine révolue, Mamadou Diawandou après ses études primaires à Mahatma Gandhi, il fréquenta le collège Josip Broz Tito puis le Lycée Amilcar Cabral De Fria. Il obtient son baccalauréat deuxième au Groupe scolaire Victor Hugo de Conakry  et sera orienté à l’institut Supérieur Agronomique et Vétérinaire Valéry Giscard d’Estaing de Faranah ou où il obtient une maitrise en économie Rurale

Après deux années au sein du Crédit Rural comme Agent chargé de Gestion, Diawandou toujours soucieux de se former s’envole pour  Prague pour une étude doctorale à l’université agronomique de Prague en république Tchèque, où il obtient en 2010 une Thèse avec brio en agroéconomie et dont le sujet portait sur les solutions de la problématique de l’agriculture en Guinée

Installé aujourd’hui au nord de la France à Lille, cet amoureux des études a effectué d’autres formations en Informatique et en Logistique. A ce jour, il est chargé de logistique chez  Primark Lille.

Animé d’un esprit entrepreneurial dès son jeune âge, Diawandou a décidé de retourner l’ascenseur à cette ville qui lui a tout donné en créant cette unité industrielle à Fria. C’est au regard de cette initiative, qu’il a été choisi comme personnalité guinéenne de la semaine. Nous sommes allés à sa rencontre au nord de la France à Lille

Interview

Guinée Nondi : Bonjour monsieur Diawandou

Bonjour monsieur Camara et bienvenue à Lille

Après ce brillant parcours et toutes vos expériences, vous avez décidé d’investir dans l’agro-industrie avec l’inauguration  de votre unité industrielle EAU Kimbo.  Parlez-nous de votre projet, de quoi s’agit-il, pourquoi avez-vous choisi la ville de Fria pour la réalisation d’un tel projet ?

Merci Mr Camara de m’avoir donné l’occasion de m’exprimer sur votre site d’information. En fait depuis ma tendre enfance, l’idée d’entreprendre m’a toujours animé, je rappelle que mon feu père après sa retraite fut entrepreneur que tout Fria connait donc quelque part c’est un héritage. Ceci dit depuis la crise qui a secouée et qui continue d’ailleurs de fatiguer la population de Fria, les conditions de vie sont devenues de plus en plus difficiles pour cette population notamment dans le secteur de l’eau potable,

Ainsi c’est au regard de ces difficultés que j’ai pensé à installer cette unité industrielle, ensuite participer à lutter contre le chômage des jeunes, mais aussi participer à lutter contre les maladies hydriques en produisant de l’eau potable.

J’ai choisi Fria comme on le dit souvent la charité bien ordonnée commence par soit même et à tout honneur tout seigneur, Fria, c’est cette ville qui m’a vu naître et grandir, mon père y a  résidé de 1957 à  sa mort en septembre 2019.Donc comme tout autre fils de Fria, cette ville m’a tout donné, c’est le moment de lui retourner l’ascenseur.

Pourquoi avez-vous choisi ce secteur pas un autre, combien de temps avez-vous mis pour la réalisation  de cette unité industrielle ?

J’ai choisi ce secteur comme je le disais tantôt, je suis parti d’un constat, depuis le départ des partenaires Français de Fria, au fil des années, les conditions de vie se sont durcies pour cette population donc c’est dans le souci de participer à l’amélioration des conditions de vie de cette population au-delà de l’aspect lucratif que j’ai décidé de mettre en place cette unité de production.

Le projet m’a pris deux années pour sa réalisation, car c’est un financement à base des fonds propres. Et  vous n’êtes pas savoir que pour un salarié qui veut investir ce n’est pas tout à fait aisé, il a fallu un grand sacrifice. Mais Dieu merci mon rêve se réalise

Vous êtes sur un marché très concurrentiel, Parlez-nous de vos produits et dites-nous pourquoi c’est diffèrent des autres  et surtout pourquoi les clients doivent choisir Eau Kimbo ?

La qualité à faible coût. EAU KIMBO est une eau raffinée, légère, débarrassée de toutes impuretés comme l’atteste l’office nationale de contrôle de qualité et des normes. Elle se différencie des autres par la qualité de ses machines de dernière génération mais, d’un personnel expérimenté mais aussi et surtout d’un service managérial hors du commun. Et tout cela avec un prix très abordable pour la population de Fria

Il y a aujourd’hui plusieurs unités qui évoluent dans le même domaine, que comptez-vous faire pour gagner votre part du marché?

A ma connaissance, il y a au moins  cinq usines déjà existantes sur la place donc la concurrence sera rude mais contrairement aux autres usines qui filtrent l’eau du robinet fournie par la compagnie RUSSAL dont nous connaissons tous la qualité, EAU KIMBO est une eau de la nappe phréatique  pompée grâce à un forage donc débarrassée  de toutes impuretés. Au-delà  de la qualité de nos installations, il y a aussi l’expérience mes salariés mais aussi la stratégie marketing mise en place. Au regard de tous ces aspects, nous comptons gagner le pari s’il plait à Dieu.

Quel est votre dernier mot ?

 Mon dernier mot c’est de remercier le site GUINÉE NONDI pour le travail que vous abattez en longueur de journée pour l’essor économique de la GUINÉE.

Je voudrais profiter de votre micro pour remercier la famille DIAWANDO dans son ensemble pour le soutien sans cesse dans tout le processus, particulièrement mon feu père paix à son âme qui me disait je me souviens citation, je cite << Ne t’inquiète pas, envoies seulement de l’argent c’est moi le chef de chantier>>Malheureusement le seigneur n’a pas voulu qu’il voit le jour de l’inauguration de ce projet qui le tenait à cœur, Dieu soit loué.

Pour Finir, je remercie les amis, les autorités de Fria, la population de Fria, bref tous ceux qui de prêt ou de loin ont contribué pour la concrétisation de ce projet qui me tenait à cœur.

Aux natifs de Fria je leur demande d’emboîter le pas car il y a beaucoup à faire et dans tous les secteurs pour cette ville qui nous a tout donné.



Sonny CAMARA

Administrateur Général


Commentaires

http-guineedirectinfos-com