Engagement politique d’un avocat : Maître Traoré apporte des précisions pertinentes

428

L’une des inepties que l’on entend souvent est qu’il existe des  » avocats politisés » ou des  » avocats font la politique ». Ce qu’il faut dire et répéter, c’est que l’avocat est différent du magistrat. Il ne lui est pas interdit de s’engager politiquement. Il n’existe aucune forme d’incompatibilité entre la profession d’avocat et l’exercice d’une activité politique. L’avocat n’a donc pas besoin de se cacher pour faire la politique. S’il décide de s’engager, il peut le faire sans porter atteinte à aucune règle.

En France, au Sénégal, au Burkina, au Niger, au Nigeria, ils sont des dizaines d’avocats politiquement engagés. En Guinée, il existe des avocats qui sont ou ont été des députés à l’Assemblée nationale.

À côté des avocats qui sont à la tête d’un parti politique ou militent dans un parti politique, il en existe d’autres qui sont des avocats de leaders ou de formations politiques et qui, sans être forcément des militants, apportent leur assistance à ces derniers et à leurs formations politiques comme le ferait tout avocat pour un client. Ils reçoivent de leurs clients  » partis politiques » ou  » leaders de partis politiques » des honoraires comme ils en reçoivent d’autres clients.

Il existe une autre catégorie d’avocats qui ne sont ni encartés politiquement ni conseils d’un parti ou un d’un leader politique mais qui, en tant que citoyens ne se privent de l’exercice des droits et libertés inhérents à leur citoyenneté.

C’est toujours utile de saisir ces différentes postures pour ne pas tomber dans des raccourcis dont le but est très souvent d’ailleurs de jeter le discrédit sur des personnes dont le seul souci est d’apporter leur pierre à la construction de notre édifice démocratique.



Avatar

Guinée Nondi, tout ce qui est information de qualité est notre


Commentaires

http-guineedirectinfos-com