KOMPINI, une jeune entreprise se lance dans la promotion du droit des consommateurs en Guinée.

474

Fidèle à sa tradition d’aller à la rencontre de l’entreprenariat jeune en Guinée, www.guineenondi.com vous présente une jeune entreprise, Kompini SARL. Une société d’expertise en droit de la consommation et de promotion du droit des consommateurs. Son directeur général, Titi Sidibé, répond volontiers à nos questions.

Guineenondi.com : Pourquoi le choix de l’appellation Kompini ?

Titi Sidibé : Kompini est un terme qui parle facilement aux guinéens. En réalité on ne sait plus si c’est un terme en langue soussou ou peul, mais, généralement, il désigne à la fois l’acheteur et le vendeur des biens et services. Nous avons trouvé cette appellation plutôt adaptée à l’idée que nous nous faisons des relations entre les acteurs de l’économie réelle en Guinée. Ces relations commerciales peuvent être cordiales, qui n’a pas un Kompini à portée de main ?

Guinennondi.com : Vous êtes avocat au barreau de Bruxelles, d’où vous est venue l’envie d’entreprendre en Guinée ?

Titi Sidibé : Parallèlement à ma profession d’avocat, j’ai travaillé pendant plusieurs années comme expert en droit fiscal et en droit de la consommation pour un grand groupe européen. L’idée de la protection des consommateurs est un enjeu majeur pour tout marché économique qui se veut prospère et équitable. J’ai donc naturellement que pensé aux consommateurs de mon pays qui ne devraient, à mon avis, pas rester en marge des questions liées à la qualité des biens et services. L’équilibre des relations contractuels est nécessaire dans une économie réelle porteuse de prospérité et d’équité.

Guineenondi.com : l’économie guinéenne est dominée par le secteur informel, qu’allez-vous proposer concrètement aux consommateurs guinéens ?

Avec mon équipe, nous sommes conscients des caractéristiques du marché guinéen que vous décrivez si bien, mais partons du principe que la qualité intéresse tout le monde. Tout dépend de la manière dont les choses sont présentées et perçues. Nous pouvons être exigeants en Guinée pour la qualité des biens et services que nous consommons ou utilisons.

Nos activités se déclinent en analyse et diffusion d’informations commerciales, des conseils juridiques aux consommateurs, mais également des modules de formation destinés aux consommateurs particuliers et aux entreprises. Nos secteurs d’activité sont celui de la banque, de l’assurance, des télécoms, de l’immobilier, de la santé et du commerce général. 

Guineenondi.com : Vous semblez avoir opté pour une conception plutôt large de la notion de consommateur, les entreprises semblent être reprises dans votre approche du consommateur. ?

Titi Sidibé : Vous avez raison, c’est bien un choix qui a d’emblée été opéré par l’équipe dirigeante de Kompini. Nous estimons que tout consommateur de biens et services offerts au public répond à la notion de consommateur, qu’il s’agisse d’une personne physique ou morale. 

Guineenondi.com : vous avez lancé un forum facebook appelé « Kompini », qu’attendez-vous des débats sur ce forum ?

Titi Sidibé : l’initiative du forum procède de notre volonté de susciter le débat autour des questions de consommation pour nous aider à apprivoiser les besoins d’information et de protection des consommateurs, mais également les attentes des entreprises en vue d’améliorer progressivement notre offre de service. C’est un espace de partage d’expériences et d’échange de bons procédés entre acteurs du marché pour une réelle promotion du droit des consommateurs en Guinée.

Guinéenondi.com : Les lois guinéennes doivent-elles changer pour être adaptées aux enjeux de protection des consommateurs dans un monde moderne.

Titi Sidibé : notre analyse de la législation guinéenne relative à plusieurs secteurs nous a permis de comprendre que nos textes de régulation sont plutôt en phase avec les besoins d’une économie moderne, mais leur application effective à la réalité de tous les jours reste déficiente. Les textes et les organes de régulation ont naturellement vocation à suivre l’évolution de la société, nous comptons bien participer à un tel mouvement.

Guineenondi.com : Présentez-nous l’équipe dirigeante de Kompini :

Titi Sidibé : Volontiers ! Je suis assez fier de compter sur le professionnalisme et l’engament d’une équipe dynamique de jeunes guinéens dans un secteur d’activité où ils doivent tout inventer. Il s’agit de Nènè Hadiatou Diallo, administratrice de Kompini, de Mory Camara, chargé des relations publiques et de Mamadian Diallo, directrice des opérations. L’équipe dirigeante collabore avec des experts spécialisés dans des domaines divers pour soutenir l’offre de service à nos affiliés.

Guinéenondi.com : Comme entrepreneur, que pouvez conseiller aux jeunes guinéens qui voudraient créer leurs propres entreprises ?

Titi Sidibé : Tout est difficile et impossible tant qu’on a pas commencé, tout reste difficile mais possible quand on a commencé.



Sonny CAMARA

Administrateur Général


Commentaires

http-guineedirectinfos-com