Rejet du plan de riposte Covid-19 par la Banque Mondiale : C’était prévisible Mr le premier Ministre : Par Lamine Elmy Soumah

575

Vous avez annoncé un plan de soutien de plus de 3000 milliards qui seront investis dans 3 composantes que sont : une composante sociale, une composante pour appuyer le secteur privé, et une composante sanitaire. Quoi de plus normal face à une crise sans précédent qu’un gouvernement responsable puisse prendre des dispositions pour sécuriser et soulager ses populations.

Cela étant, je n’étais pas convaincu que les guinéens ressentiront les retombées de ces mesures. C’est pourquoi je m’étais attardé m sur une des 3 composantes dont l’application me laisse perplexe: c’était la composante sociale où il est prévu que:

 » L’Etat prendra à sa charge pour 3 mois les factures des abonnés d’eau et d’électricité… » Monsieur le premier ministre combien de guinéens seront affectés par cette mesure? Vous n’êtes pas sans savoir que moins de 10% du territoire national est électrifié. Ce qui revient à dire que plus de la moitié de la population guinéenne n’a accès ni à l’eau ni à l’électricité. Par conséquent peu de personnes ont des contrats d’abonnement d’eau et d’électricité.

Vous dites que « le transport public est gratuit pour 3 mois… » Mr le premier ministre savez-vous qu’il n’y a presque pas de transport public en Guinée? 90% de la population guinéenne se déplace en transport privé (taxi, mototaxis …) par conséquent à qui va profiter cette mesure?

Vous dites que  » les loyers sur les bâtiments publics et privés sont bloqués d’avril á décembre… » si je comprends bien Mr le premier ministre vous voulez dire que les loyers sont suspendus. Cela devrai être une bonne chose, malheureusement cette mesure est très grave et manque de hauteur de la part d’un premier ministre: d’abord nous savons tous qu’en Guinée les bâtiments publics occupés par les fonctionnaires sont gratuits. Aucun fonctionnaire guinéen habitant dans un bâtiment public ne paye le loyer. Encore faut-il avoir la chance d’en avoir. Car plus de 90% des fonctionnaires guinéens vivent dans les logements privés ou personnels.

Là où cette mesure est dénudée de tout sens c’est lorsque Mr le premier ministre l’applique aux logements privés. S’il est vrai qu’elle aurait soulagé des milliers de personnes vivant dans les logements privés, elle serait par contre injuste vis à vis des propriétaires. Mr le premier ministre quelle mesure d’accompagnement pour les propriétaires des bâtiments privés? Vous ne pouvez pas soulager une catégorie de guinéens au détriment d’une autre. Les propriétaires de bâtiments privés sont également victimes des effets de covid -19. L’Etat ne doit pas les infliger une douleur supplémentaire en les privant de quoi nourrir leurs familles.

Mr le premier ministre je vous prie de revoir votre copie. Chaque guinéen devrait ressentir les retombées de ces mesures. Nous voulons une aide pour tous les guinéens et pas seulement pour certains guinéens.

Pour finir Mr le premier ministre, votre plan coûte plus de 3000 milliards de fg . Moi j’ai un plan B: dans l’esprit d’aider tout le monde, et si vous baissez le prix du carburant à la pompe au moins á 7000fg/L ?

Alors comment voulez-vous que la banque Mondiale valide un tel plan ? c’était donc prévisible, le travail était fait à dessein.



Lamine Elmy SOUMAH

Correspondant en Angleterre


Commentaires

http-guineedirectinfos-com