Personnalité de la semaine : Rosa Parks: la femme noire qui s’est tenue debout en restant assise

240

Le mois de Mars est considéré comme celui de la femme, c’est pourquoi le site Guinée Nondi compte rendre hommage à certaines femmes qui ont marqué de leurs empreintes la vie de leurs sociétés. Tout en haut de la pyramide se trouve une certaine Rosa Parks «  la femme noire qui s’est tenue debout en restant assise »

Qui était ROSA PARKS ?

Le 1er décembre 1955, cette jeune couturière a participé au basculement de l’histoire des États-Unis en refusant de céder sa place à un Blanc dans un bus de ­Montgomery (Alabama). À cette époque, l’Amérique était encore fortement marquée par la ségrégation raciale

la marche sur Washington en 1963

Née le 4 février 1913 à Tuskegee (Alabama) aux Etats-Unis, Rosa Parks est une femme afro-américaine du début du XXe siècle. Elle est devenue l’icône du American Civil Rights après avoir refusé de se lever dans un bus pour céder sa place à un Blanc, dans une Amérique encore fortement marquée par la ségrégation raciale: c’était le 1er décembre 1955. Elle passera le reste de sa vie à se battre pour l’égalité raciale, avant de s’éteindre le 24 octobre 2005 à Détroit (Etats-Unis).

Le rêve commença en 1955 quand elle répondit « non », Rosa Parks mit fin à la longue patience des noirs à Montgomery, dans l’Alabama, en déclenchant un puissant mouvement de solidarité. Cette femme noire âgée de 42 ans à l’époque, avait tout simplement refusé d’obéir à l’ordre d’un conducteur d’autobus lui enjoignant  de céder sa place à un passager blanc. Pourtant, d’un bout à l’autre du sud, des pratiques aussi dégradantes étaient bien établies par la loi. Aussi Rosa Parks fut-elle arrêtée pour violation d’un arrêté municipal. Son acte tout simple, bien qu’il ne fût pas le premier du genre, souda entre eux les 45.000 noirs de Montgomery (Une ville de 120.000 habitants à l’époque) en une efficace manifestation de résistance massive qui finit par attirer l’attention du pays tout entier. Avec l’aide de plusieurs pasteurs et d’autres notables noirs, la section locale de la National Association for the Progress of Colored People (NAACP) organisera un boycott des autobus qui ne se termina que lorsque la cour suprême  confirma le jugement  d’un tribunal inferieur selon lequel la ségrégation dans les moyens de transport en commun était anticonstitutionnelle. La direction de la lutte avait été  à un jeune pasteur de 26 ans, nouvellement arrivé dans la ville : Martin Luther King. Celui-ci prêcha la non-violence face aux menaces des blancs, aux attentats ou aux arrestations. Il communiqua à son peuple une détermination  joyeuse, si intense qu’un journaliste écrivait « ils sont tout feu, tout flammes pour la liberté ».

Grace à la détermination et au courage de cette brave femme dans une Amérique raciste, les barrières  de la ségrégation raciale sont tombées. C’est cette marque d’empreinte qui a poussé le site Guinée Nondi à lui rendre un hommage, et à travers elle, toutes les femmes du monde qui ont combattu l’injustice

Avec Barbara Maddox



Sonny CAMARA

Administrateur Général


Commentaires

http-guineedirectinfos-com