Transport : l’Union Nationale des Transporteurs Routiers de Guinée (UNTRG) demande à l’Etat l’ouverture des frontières

758

Selon nos informations, l’Etat guinéen a pris une décision en fermant les frontières terrestre. Une situation qui amène à bloquer les activités de transport et du commerce en Guinée. Soucié de cette situation le président par intérim de l’Union Nationale des Transporteurs Routiers de Guinée (UNTRG) a demandé à l’Etat de ré ouvrir les frontières. Il l’a dit au cours d’un entretien accordé à notre rédaction ce dimanche 9 février 2020 à Conakry. Dans son intervention, Alpha Amadou Bah, président par intérim de l’union nationale des transporteurs routiers de Guinée (UNTRG) a d’abord condamné cette décision de l’Etat qu’il qualifie d’unilaterale. « Nous condamnons avec la dernière énergies cette décision unilatérale de l’Etat guinéen », a-t-il déclare.

Selon lui, l’Etat devrait consulter les structures de transport en guinée avant de prendre cette décision. « La fermeture des frontières nous a surpris à plus d’un titre, cette décision a été prise sans consulter aucune structure de transport et du commerce en guinée. Il y a plus de 700 camions de transporteurs guinéens qui sont actuellement à l’extérieur avec les marchandises », annonce-t-il.

Pour finir, il a demandé a l’Etat de recouvrir les frontières pour ne pas que les marchandises détruisent dans les camions. « Nous demandons à l’Etat de revoir la situation, car le transport est un secteur très important pour l’économie guinéenne», lance-t-il.

A noter que le président par intérim de l’union nationale des transporteurs routiers de guinée n’a signalé aucune cause pour la fermeture de ces frontières.



Avatar

Journaliste - Conakry -Guinée Tel : 224 669 49 32 51


Commentaires

http-guineedirectinfos-com