Sortie de crise en Guinée : Le président de l’UDD Bah Oury fait des propositions

594

Depuis plusieurs mois, le pays des rivières du sud traverse une crise politique très préoccupante qui a provoqué des pertes en vies humaines et d’importants dégâts matériels lors des différentes manifestations. La capitale Conakry et plusieurs autres villes de la Guinée ont connu cette vague de violence.

Suite à ces crises, le représentant des nations unies pour l’Afrique de l’ouest et le sahel M. Chambas  est arrivé à Conakry. Selon bah Oury, « Il a exprimé la vive préoccupation des NU sur la dégradation du climat politique et la multiplication des violations des droits de l’homme. Il a rappelé que les NU se tiennent auprès du peuple guinéen. L’opposition plurielle quant à elle a énuméré les sources des conflits »

Pour le président de l’UDD, l’équation est très simple à résoudre. Il faut renoncer au projet de changement constitutionnel, assainir le fichier électoral et finaliser les élections locales.« La sortie de crise passe d’abord par l’abandon du projet d’une nouvelle constitution comme le recommande le clergé guinéen. Ensuite engager un profond dialogue, structuré et constructif pour faire émerger une feuille de route consensuelle pour gérer les processus électoraux.

Ces sources de conflits sont : le changement pour une nouvelle constitution=un coup d’Etat. Le fichier électoral est totalement corrompu. Donc il faudra le reconstituer en l’assainissant. Les élections communales de Février 2018 ne sont pas finalisées. La partialité de la CENI. » a-t-il déclaré sur son compte tweeter



Sonny CAMARA

Administrateur Général


Commentaires

http-guineedirectinfos-com