Béa Diallo sur la grève du SLECG : « je suis à 200% avec les enseignants »

340

Venu pour le lancement de son ONG, l’ancien boxeur guinéen Lansana Bea Diallo a donné son point de vue sur la grève des enseignants déclenché par le syndicat libre des enseignants et chercheurs de guinée (SLECG). C’était au cours d’une conférence de presse tenue à Conakry.
Selon Béa, l’éducation est la base de tout développement. « Quand je regarde un certains pays de l’Afrique aujourd’hui, c’est extraordinaire. Je prends le Rwanda comme modèle, je me dis que c’est un pays qui a compris que si on veut construire un pays, il faut que tout le monde puisse avoir accès à l’enseignement », a-t-il rappelé.
Pour lui, il faut des professeurs compétents et bien payés pour pouvoir enseigner les enfants qui sont l’avenir de ce pays. « Et le Rwanda l’a compris », dit-il.
Poursuivant, il a précisé qu’on ne peut pas jouer avec les enseignants dans un pays comme la Guinée. « Pour moi, ce que demandent les enseignants, le gouvernement doit y répondre d’une manière claire, et donner les moyens pouvant permettre aux enseignants de pouvoir mieux outiller nos enfants pour construire ce pays », ajoute-t-il.
L’ancien boxeur a terminé ses propos par ceci. « Je suis à 200% avec les enseignants. Et je passerai des messages à travers mes canaux de communication pour pouvoir permettre d’avoir une réponse positive à toutes ces situations afin que ces grèves cessent », conclut Béa.
Aboubacar M’mah Camara



Avatar

Journaliste - Conakry -Guinée Tel : 224 669 49 32 51


Commentaires

http-guineedirectinfos-com