Justice: Boubacar Diallo dit Grenade de nouveau à la barre.

606

Le procès du jeune Boubacar Diallo dit Grenade s’est poursuivi ce lundi 18 Février au tribunal de 1ère instance de Dixinn. La parole était donnée à la défense pour la suite des plaidoiries.

Me. Salifou Beavogui est celui qui, pour la journée de ce mardi a ouvert les débats. Avant de débuter sa plaidoirie, il a d’abord regretté le retard enregistré avant l’ouverture de l’audience. Ensuite il a expliqué les faits mais aussi les procédures suivies, avant de soutenir que son client est innocent.

《Je suis triste de défendre un tel dossier dans lequel Monsieur le procureur de la République a tenté de forcer la main des magistrats pour obtenir une condamnation alors que ce dossier ne renferme aucune preuve. Tout est parti d’une simple déclaration de 2 gendarmes qui étaient postés à l’ancien siège du RPG et qui ont fait croire que notre client Boubacar Diallo possédait un PMAK et qu’il aurait tiré sur des gendarmes. Ces 2 gendarmes dénonciateurs n’ont jamais été appelés à la justice pour soutenir leur accusation même à titre de simples témoins. Cela n’a jamais été fait.》

Poursuivant il ajoute:

《Ces 2 gendarmes il faut le reconnaître, disent que notre client a tiré dans tous les sens et qu’il y avait une foule immense et il n’y a pas eu de pertes en vies humaines. Ce qui est paradoxale. On ne peut pas tiré 19 balles sur une foule sans qu’il y ait une seule victime. Ça c’est est difficile à avaler》.

A la suite des plaidoiries le Procureur de la République près du tribunal de 1ère instance de Dixinn a tenu à répliquer pour selon lui, répondre aux contre vérités dites par la défense.

Sidy Souleymane N’Diaye a tenu à réitérer la peine de 20 ans de détention criminelle assortie d’une période de sûreté de 5 ans qu’il a requis contre l’accusé, avant d’ajouter 《la société a prévu la place de ce jeune homme Monsieur le président. Donc ne le permettez pas de retourner dans la société 》.

Des échanges houleux ont éclaté entre la défense et le procureur avant que le tribunal ne renvoie le dossier au 4 Mars prochain pour le délibéré.



Avatar

Journaliste, Correspondante à Conakry


Commentaires

http-guineedirectinfos-com