MATD – LA CAPITALISATION DES ACQUIS DU PASDD AU CENTRE D’UN ATELIER A CONAKRY

750

L’hôtel Kaloum a servi de cadre hier lundi 17 décembre 2018 à l’atelier de capitalisation des acquis du PASDD. C’était en présence du ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, le général Bouréma Condé, des représentants des autres départements sectoriels (Fonction publique, Budget), du représentant de la Délégation de l’Union européenne ainsi que des acteurs de la société civile, des administrateurs territoriaux et des élus locaux.

A l’ouverture des travaux, trois discours ont été tenus respectivement par le représentant de l’Ordonnateur national, le chef de coopération de la Délégation de l’Union Européenne en Guinée, Gerald Hatler et le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, le général Bouréma Condé. Ce dernier recevra des mains du diplomate européen des codes et guides édités avec l’appui de l’UE (le Code révisé des collectivités locales, le Code électoral, le guide de fiscalité locale du manuel de recouvrement des impôts et taxes locaux)

Pendant les travaux en plénière, le représentant de COGINTA a présenté les résultats de la mission suivi-évaluation des impacts du PASDD. Un consultant français, Jean-Michel Rollot, et son collègue guinéen, Chérif Salah Bah présenteront, pour leur part, les résultats de l’étude de capitalisation des acquis du PASDD. Il y a eu par la suite la série des questions-réponses ainsi que les réactions des représentants des trois départements sectoriels (MATD, MFPREMA, Budget) par rapport aux acquis du PASDD.

A la clôture de l’atelier, après l’intervention de la chargée de programme de la Délégation de l’UE, le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, le général Bouréma Condé, a rappelé que le PASDD (Programme d’appui sectoriel à la décentralisation et à la déconcentration) est mis en œuvre au niveau de deux départements du gouvernement guinéen, à savoir le MATD et le MFPREMA , grâce à l’appui de l’Union européenne. Il s’est réjoui du fait que le bilan du programme, après 4 ans d’existence, soit nettement positif. « Au niveau de nos deux départements, les acquis sont là, visibles, perceptibles, concrets et touchables », a-t-il indiqué. Avant d’émettre le souhait que les acquis du PASDD n’aillent pas à la déperdition.

Au nom du président de la république, Pr Alpha Condé et de son Premier ministre, Dr Ibrahima Kassory Fofana, le ministre Bouréma Condé a salué et remercié les partenaires techniques et financiers, principalement l’Union européenne, ainsi que tous les autres acteurs qui se sont inscrits dans la réussite du PASDD (unité de gestion du programme, l’équipe d’assistance technique, etc.). Parmi les faits concrets à mettre à l’actif de l’UE, l’on peut citer entre autres la mise en œuvre du projet-pilote de l’état civil en région forestière et l’organisation des modules de formation des cadres des départements sectoriels et des élus.

Sous forme de plaidoyer, le ministre Bouréma Condé a demandé humblement à l’Union européenne d’ouvrir une nouvelle page et de continuer l’aventure avec la Guinée. Un témoignage de satisfaction a été décerné à l’équipe de l’assistance technique.

 

Service Communication du MATD



Guinée Nondi, tout ce qui est information de qualité est notre


Commentaires

http-guineedirectinfos-com