Commune de Matam : Deux jeunes, Deux parcours différents pour un même destin. Acte I

2019

L’élection est un acte plébiscité par toutes les démocraties, car, elle permet aux gouvernants d’avoir la  légitimité politique leur permettant d’exercer un mandat. Celles du 04 Février 2018, ont permis  de  rétablir la confiance du peuple dans son administration au niveau local et dans ses représentants, elles interviennent aussi pour redonner à l’usage du droit électoral local à la fois sa valeur symbolique d’indépendance et de souveraineté des citoyens, mais aussi son rôle dans l’instauration d’une véritable démocratie dans la conduite des affaires locales. Bref, elles permettent d’assurer l’enracinement, la consolidation ou le fonctionnement de la démocratie par le bas. Dans cette optique, il y a eu le vendredi dernier, l’installation des exécutifs communaux à Conakry. La commune de Matam a attiré l’attention du site Guinée Direct Infos, en ce sens que les deux premiers vices maires sont des jeunes. Deux jeunes, deux parcours différents pour un même destin.

Qui sont-ils ? Ismaël CONDE et Badra Aliou Cheickna KONE

ACTE I

Né à N’Zérékore, il ya de cela 39 ans, Condé Ismael, après ses études primaires et secondaires à Bonfi, obtient son baccalauréat deuxième partie en 1999, fut orienté à l’issue du concours à la faculté de Droit et des Sciences Économique à l’Université Julius N’Nyerere de Kankan. Puis il transféra à la faculté de Droit et des Sciences Économiques de l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry. Et obtint un  diplôme de maîtrise  avec mention, il  est d’office dispensé sur mérite de l’examen national d’admission à la fonction publique. Et se voit affecté au ministère d’État chargé du Contrôle Économique rattaché alors à la présidence de la république.  Dans le souci de performer sa connaissance,  Ismael Condé entame un projet d’étude pour la France. Il sera accepté par L’université de Limoges ou il obtint avec Brio un master 2 en Économie Appliquée, Mention Administration Économique et Sociale Insatiable quêteur de savoir, Condé met le cap sur Paris après la Haute-Vienne. Il ne tardera pas à y prendre ses marques. Dans la capitale française, et il passa un autre master en Économie Quantitative et expertise internationale à l’Université de Paris Est.

A la sortie de l’université, Ismaël CONDE se cherche comme la plupart de jeunes africains vivants en France, il cumule les petits boulots avant d’intégrer les équipes d’enquêteurs des deux plus grands cabinets d’études et de sondage en France à savoir TNS/SOFRES et BVA. Avec BVA, il participe à plusieurs enquêtes sur les réseaux ferrés en Iles de France, mais surtout c’est avec TNS/SOFRES que le jeune prodige guinéen se fera une place avec sa participation à l’Enquête Globale sur le Transport en Iles de France. Les portes du cabinet s’ouvrira donc à lui avec sa participation à  de nombreuses études et plusieurs sondages comme : Baromètre des préoccupations des Français – bilan 2009 ; les Français et l’enseignement privé ; Le Mag 40 : classement 2007 des 40 sportifs préférés des français ;  Observatoire de la sécurité 2009 ;  Observatoire sociétal du téléphone mobile- 5e édition. Poussé par le  besoin de liberté et l’envie d’entreprendre, il fonde sa 1ere société dans le domaine de la collecte et du traitement des déchets en banlieue parisienne; se révélant au passage un membre actif de la communauté guinéenne de Paris. Dès lors les portes et les carnets d’adresses s’ouvrent à ce brillant jeune entrepreneur venu de Guinée. Ismaël Condé est invité au salon international des équipements, des technologies et des services de l’environnement (Pollutec) à Lyon en 2011, où il noue des contacts avec les groupes HANTS et Nicollin spécialistes dans la collecte, le traitement et le recyclage des déchets. Avec ces entreprises partenaires, il décide de revenir au pays proposer ses services dans le cadre de l’appel d’offres pour la collecte et le recyclage des déchets de la ville de Conakry, lancé par le gouvernement guinéen en 2011. En 2015 il retourne de nouveau en Guinée, et fonde le premier Institut de sondage du pays. Très vite, le jeune cabinet prend ses marques avec la réalisation  de nombreuses études et plusieurs sondages comme : sondage sur les élections présidentielles en Guinée en 2015, le sondage sur la présidence de l’UFDG après son échec aux élections présidentielles, le sondage sur la nouvelles équipes gouvernementale avec Mamadi Youla comme chef de gouvernement. Avec ces études spontanées et un travail de terrain efficace, le cabinet assure et remporte son premier gros marché avec EDG sous financement de la banque mondiale pour réaliser une enquête sur plus de 3000 ménages dans huit commune de grands Conakry à savoir Kaloum, Matam, Dixinn, Matoto, Ratona, Coyam, Dubreka Centre et Maneah sur l’image d’EDG et la perception des guinéen au compteurs à pré-paiement. Le cabinet est officiellement lancé et offre un emploi a plus de 200 jeunes guinéens pour moins d’une année d’activité. Cette réussite lui a  valu un prix à la dernière édition de Guinée music awards pour la participation du cabinet au sondage populaire pour récompenser les meilleures productions musicales et culturelles dans l’univers culturel guinéen. Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années, aujourd’hui âgé de 39 ans, marié et père de 3 enfants, Ismaël Condé  devient premier vice maire de la commune de Matam.  Juste après son élection, notre rédaction a recueilli ses premières impressions.

Quels sont les sentiments qui vous animent après cette élection en tant que Vice Maire ?

 

I.S : « C’Est naturel, pour moi, c’est un sentiment de satisfaction et de soulagement. Satisfaction parce que c’est l’aboutissent d’un parcourt et d’un projet  qui avaient démarré y’a de cela 2 ans. De soulagement car fait plus de 9 mois depuis l’élection du 04 février. 9 mois après nous étions impatients d’être installé pour faire face aux nombreux défis de développement qui nous attendent. Je profite aussi de votre micro pour remercier toute de Guinée et particulièrement celle de Matam, qui vient de nous confier un travail immense, nous ferons tout pour être à la hauteur de cette noble mission. Je remercie aussi votre équipe pour tout ce qu’elle fait pour la promotion de la démocratie et de la jeunesse guinéenne ».

La suite dans nos prochaines éditions

 



Administrateur Général


Commentaires

http-guineedirectinfos-com