Domani Doré qualifie l’appel à la désobéissance civile du FNDC de mauvaise foi

1082

Dans un communiqué dont une copié a été publiée par notre rédaction, le Front National pour la Défense de la constitution (FNDC), avait lancé un appel à la désobéissance civile sur toute l’étendue du territoire. Le but visé par les leaders de cette plateforme, était de pousser par pression le président Alpha Condé à renoncer à sa volonté de changement constitutionnel.

Même si le bilan est très lourd (deux morts et plusieurs dégâts matériels), l’appel a été largement suivi à Conakry et dans plusieurs grandes villes du pays. Très satisfaits du résultat, certains leaders comme Sidya Touré de l’UFR a remercié le peuple de Guinée, tout en appelant  la poursuite du mouvement.

Domani Doré membre de la coalition démocratique pour la Nouvelle constitution (CODENOC), a dans une série de tweets, fustigé les leaders du FNDC en les qualifiant de mauvaise foi. Pour elle « Croyez-le ou non, la Révolution ne se fera pas dans la rue mais dans les urnes. »

« Dans ma famille il y a des contradictions à gérer, mais on ne va pas empêcher la femme du voisin à se rendre au marché… #Politigance Marchons de colère, mais permettons également que le voisin saute de joie. Le quartier est un bien commun. #Codenoc » a-t-elle déclaré sur compte tweeter avant de poursuivre

« Encore une journée de désolation inopportune et en toute illégalité provoquant des pertes en vie humaine et des dégâts matériels considérables. Rien ne justifie cet appel à la désobéissance civile à part la mauvaise foi manifeste de ses auteurs » s’est-elle exprimée.

A noter que l’appel à la désobéissance civile du FNDC continue jusqu’à la victoire finale selon leurs leaders.



Sonny CAMARA

Administrateur Général


Commentaires

http-guineedirectinfos-com