Culture : Lamarana Diallo Candidate numéro 7 Élue Miss Guinée France 2020

595

La femme guinéenne de France était à l’honneur hier après-midi du coté de Colombes dans le 92 en îles de France. Elles étaient 14 candidates à  compétir pour la plus prestigieuse couronne de « Miss Guinée France 2020 ». Au bout de la nuit, dans une salle pleine à craquer, le jury présidé par Mohamed Banks Bangoura a désigné Lamanara Diallo pour succéder  Madina Traoré. Elle est devenue la lauréate de cette douzième édition de concours de beauté « Miss Guinée France 2020 ».

Elle a dix-huit ans, elle prépare un baccalauréat littéraire en vue de poursuivre ses études en droit humanitaire. Une Miss est avant tout une lauréate d’un concours de beauté. Mais au-delà de la beauté physique, il y a aussi l’aspect humanitaire dû à la nature du projet qu’elle porte. Elle avait pour projet la lutte contre l’insalubrité à Conakry. Pour la Miss Guinée France 2020, «  un environnement propre et saint, c’est une population en bonne santé qui contribue au bon développement du pays ». Elle aura la lourde tâche de représenter la beauté guinéenne de France pendant un an, et de mettre son mandat et son énergie au profit de la patrie en luttant contre le problème épineux de l’insalubrité à Conakry.

C’est sous des applaudissements du public que les 14 candidates ont fait leur apparition sur seine aux environs de 18heures pour des représentations chorégraphiques de hautes qualités. Cinq chorégraphies ont été représentées dans les différentes danses du pays. Avec le Toumbou sèssè, le Yankadi, le Doumdoumba, la Mamaya ou encore la danse de la forêt le Tiabala, les 14 belles demoiselles ont émerveillé la salle de Colombes pendant des heures.

Pour les 14 candidates,  la féminité  d’une femme, n’est pas une faiblesse, mais une force. Elles voient en chacune une Héroïne. Pour cette douzième édition, à  travers les différentes mises en scène avec les candidates, les organisateurs ont voulu rendre un hommage aux femmes africaines qui se sont battues ou qui se battent encore pour le développement du continent.

Appelées « Héroïnes d’Afrique », elles étaient 12 à être honorées par les candidates. Helene Johnson Sirleaf du Liberia, Evora Césaria de Cap vert, Angelique Kidjo du Benin, Miriam Makeba d’Afrique du Sud, Jeanne Martin Cissé et Hadja Mafory Bangoura de Guinée, Mariam Bâ et Fatou Diome du Senegal, Aoua Keïta du Mali, Huda Sharawi d’Egypte Abla Pokou du Ghana et Taytu Betul d’Ethiopie.

Cette prestigieuse soirée a été présentée par le duo : le talentueux « présentateur mannequin » David Sylla et la sublime Andréa Barry. Ils ont pendant plus de 5 heures, réalisé un travail sans faute à travers leur professionnalisme. Ils ont illuminé de par leurs talents la scène de Colombes.

Pour joindre l’utile à l’agréable, les organisateurs ont invité les meilleurs chanteurs de de musique urbaine de Guinée du moment. An’s-T-Crazy avec ses tubes « c’est sa tête, kölö kölö et Sekhounsè » et le groupe Instinct killers avec leurs titres « genre genre ou encore Mrafanyi Forcé » ont donné une saveur colorée à la soirée

Cette douzième édition de Miss Guinée France 2020 a été une véritable réussite sur le plan organisationnel. Le comité Miss Guinée France piloté par l’association des jeunes guinéens de France( AJGF) ,a tenu à remercier le public qui avait fait le déplacement et les sponsors qui ont accompagné l’évènement.

A noter que les couronnes de deuxième et première dauphines ont été remportées respectivement par Aïcha Diallo candidate numéro 1 et Nossiami Dosso candidate numéro 9. Le rendez-vous est pris pour 2020.

« Miss Guinée France : la beauté  au service du cœur »



Sonny CAMARA

Administrateur Général


Commentaires

http-guineedirectinfos-com