Cimetière de Bambeto: les victimes ont regagné leur dernière demeure

143

Ce vendredi 06 décembre comme l’avaient annoncé les leaders du FNDC, les 8 victimes des manifestations politiques ont été enterrées. Le matin. Après l’identification des corps par les différentes familles, les 8 cercueils drapés du drapeau national ont été exposés à l’hôpital sino guinéen. Des familles endeuillées et tristes étaient présentes.

Des leaders politiques mais aussi ceux du FNDC ont tenu à accompagner les victimes jusqu’à leur dernière demeure. Pour Abdourahmane sano, coordinateur du FNDC, le combat ne doit jamais s’arrêter. 《Sur toute l’étendue du territoire, nous avons environs 25 personnes qui sont tombées. Leur seul délit, c’est de s’engager pour que la Guinée soit meilleure. L’écrasante majorité (des victimes sont tombées) sur ordre des autorités actuelles. Nous voudrions rassurer qu’aucun de ces assassinats ne restera impunis. Il faudrait que cela soit très clair pour aussi bien les commanditaires que les éléments des forces de défense qui parfois n’ont pas eu l’humanisme, ils ont eu le cynisme de tirer à bout portant sur des citoyens guinéens dont ils ont la responsabilité de protéger. C’est un jour noir pour notre peuple, c’est un jour de tristesse. Je voudrai dire aussi à l’ensemble de toutes les antennes du FNDC, que ne pas aller jusqu’au bout de la victoire finale serait trahir la mémoire de toutes ces victimes tombées》. Après l’hôpital, direction la mosquée de Bambeto où la prière a été faite sur les corps. Le Président de l’union des forces démocratiques de Guinée condamne à son tour et dénonce ces nombreuses tueries et souhaite que la justice soit rendue.

Après la prière de 14h, les 8 cercueils portés par des jeunes ont pris le chemin du cimetière de Bambeto. Désormais ces 8 victimes reposent au près des nombreuses autres victimes enterrées dans ce cimetière de Bambeto.



Avatar

Journaliste, Correspondante à Conakry


Commentaires

http-guineedirectinfos-com