Le nouvel attaché de cabinet du ministre de la culture, Mr Ibrahima Sanoh a été installé dans ses fonctions ( Déclaration)

584

Le mardi 14 mai 2024 marque un tournant significatif dans ma carrière, car j’ai eu l’honneur d’être installé au poste d’Attaché de Cabinet du Ministre de la Culture, du Tourisme et de l’Artisanat. En cet instant solennel, je souhaite d’abord rendre grâce à Dieu, par qui tout est possible et par qui tout arrive, souvent au moment où l’on s’y attend le moins.
Mes remerciements les plus sincères vont au Président de la République et au Premier Ministre. Sans leur choix avisé de Monsieur le Ministre, qui a eu la bienveillance de me nommer à ce poste, je n’aurais jamais connu cette opportunité.
À mes parents, qui n’ont jamais cessé d’investir en moi, je souhaite exprimer ma profonde gratitude. Que cette nomination soit pour eux un accomplissement de tous leurs efforts et sacrifices pour mon éducation.


Je tiens également à remercier chaleureusement Monsieur le Ministre pour l’estime qu’il m’a portée et la confiance qu’il m’accorde. Il a œuvré pour que je sois à ses côtés alors que mon destin me conduisait ailleurs : que ce soit en classe avec mes étudiants, dans les entreprises et banques pour des formations, ou au Conseil National de la Transition (CNT) où j’étais nommé conseiller chargé des questions économiques auprès du Président Dansa Kourouma. Que le Président du CNT trouve dans ces lignes l’expression de ma déférence et de ma gratitude. En homme d’État, il a non seulement compris mon choix, mais m’a également accordé ses bénédictions.C’est le respect que Monsieur le Ministre me voue qui m’a conduit à renoncer à mes plans pour embrasser cette nouvelle voie, celle qui me conduit ici, au poste d’Attaché de Cabinet. Tout cela s’est déroulé rapidement. Pour dire vrai, je ne m’y attendais pas du tout.
Aussi, en tant que personne passionnée par le risque et les aventures, j’ai estimé qu’il serait plus bénéfique pour moi de relever de nouveaux défis. Au CNT, de brillants économistes et financiers sont déjà présents. J’ai donc décidé de me lancer dans cette nouvelle aventure pour apprendre à gérer la pression du travail, l’incertitude du lendemain et à me connaître davantage à travers les défis, en travaillant aux côtés de Monsieur le Ministre.
Monsieur le Ministre, Moussa Moïse SYLLA, votre confiance en moi est un privilège que j’espère mériter pleinement. Que Dieu me guide pour être à la hauteur de cette confiance. Je réaffirme ici ma promesse de loyauté et de dévouement pour contribuer à la réussite de votre mission et, au-delà, de celle de l’administration. Je m’engage à apporter le meilleur de moi-même pour assurer le succès de notre mission commune. Grâce à vous, pour la première fois, j’ai l’honneur de servir l’État.
Enfin, je tiens à exprimer ma gratitude à mes amis et proches, qui sont venus m’honorer de leur présence en ce jour mémorable. Que ces quelques mots soient l’expression de ma reconnaissance envers vous tous.
Ibrahima Sanoh Attaché de cabinet du ministre de la culture



Administrateur Général