Evaluation des départements ministériels, 19 départements déjà évalués par la primature

593

Conakry, le 2 novembre 2023 – Pour le compte de cette deuxième journée du suivi du Contrat annuel de Performance des ministères, l’équipe du premier ministre a sillonné 10 ministères. Ce qui fait déjà 19 départements évalués au total par le comité mis en place à cet effet.
Dans l’ensemble, tout semble rassurant eu égard aux nombreux sujets débattus au cours de l’évaluation à travers les directions techniques choisies dans chaque sectoriels.
Cette évaluation in situ permet de décliner le COPGUI visant à assurer le système de gestion axée sur les résultats dans l’administration publique.
Selon le ministre de la Santé, cette visite du Chef du gouvernement dans son département illustre plus qu’une évaluation. Elle illustre beaucoup plus l’intérêt de l’homme, sa détermination, son courage et sa motivation dans la gestion de l’équipe gouvernementale et surtout être à l’écoute des populations à la base.
Selon le Secrétaire général des Affaires religieuses, cette démarche témoigne de la responsabilité des autorités actuelles envers la population « Le rôle de chaque département devrait avoir un impact social sur la vie des citoyens » ajoute-t-il.
Pour ce qui est du ministre des mines, il s’agit d’un chronogramme en cours de réalisation, actuellement à sa troisième phase : « Le Chef du gouvernement apporte toujours des recommandations, ainsi que des propositions de solutions. Il est venu s’assurer du taux d’exécution. Car, notre département est un contributeur majeur aux recettes du trésor public. Nous continuerons à renforcer notre présence sur le terrain, afin de convertir le maximum de projets miniers en exploitations minières ».
Le ministre de l’agriculture, quant à lui, dira que l’arrivée de l’équipe conduite par le Premier ministre permet d’exhorter les cadres que l’évaluation consiste vraiment à se concentrer sur l’essentiel : «(…) l’Evaluation vise à encourager les travailleurs que nous sommes à nous concentrer sur les objectifs qui nous sont assignés. Pour nous du secteur agricole et de l’élevage, il s’agit de produire pour nourrir les Guinéens, de produire pour permettre aux Guinéens de générer des revenus importants ».
Cellule de communication primature



Administrateur Général