JOUR 4 : Quatre départements ministériels ont été évalués hier jeudi 27 Juillet

666

Conakry, le 27, juillet 2023 – déterminés à relever le défi de développement socioéconomique de la Nation tel que défini dans les lettres de missions qui leur sont assignées en début d’année, les ministres de la République continuent à se succéder à la Primature pour défendre leur bilan semestriel.
Ce jeudi, ils étaient quatre à se relayer devant le Comité d’évaluation installé pour la circonstance : Le ministère de l’Agriculture et de l’Elevage, le ministère de la Jeunesse et des Sports, le ministère de l’Information et de la Communication, le ministère de la Culture, du Tourisme et de l’Artisanat.
Reçu le premier par le Comité d’évaluation, le ministre de l’Agriculture et de l’Elevage, Mamoudou Nagnalen Barry donne dans les lignes qui suivent la quintessence de ce qu’il retient de l’entretien

Ministère de l’Agriculture et de l’élevage
« Il y a des lettres de missions qui déclinent de façon claire la vision du Président de la Transition, par rapport au secteur agricole. L’évaluation permet de s’assurer que le ministère reste concentré sur ce travail essentiel. Nous avons déclaré aujourd’hui que notre politique de REFONDATION VERTE est en train de toucher les producteurs Guinéens dans les derniers villages du pays. Les prix des intrants agricoles ont baissé, la semence est accessible, la mécanisation est plus forte et nous sommes aussi en train de travailler sur les aménagements et les pistes rurales. Et l’accès des animaux à l’alimentation est en train d’être renforcé… Donc, il y a un travail de fond qui est en cours ».
Ensuite, la seconde personnalité à faire sa rentrée au Palais de la Colombe a été le ministre de la Jeunesse et des Sports. Lansana Béa Diallo livre ses impressions.


Évaluation à mi-parcours Ministère de la Jeunesse et des Sports
« l’évaluation c’est toujours quelque chose de positif. Parce que l’objectif est de nous permettre de progresser, d’avoir un curseur pour dire qu’on est dans la bonne direction. On doit aller dans une approche qui va nous permettre de continuer à améliorer les objectifs qu’on nous a fixés. Ce qui est important ce ne sont pas les points qu’on va nous donner, mais plutôt les recommandations pour nous permettre techniquement de réguler les difficultés pour pouvoir nous améliorer ».
Dans l’après-midi de ce jeudi, c’est la ministre de l’Information et de la Communication qui a été reçue en troisième position par le comité d’évaluation. Aminata Kaba, comme ses prédécesseurs déjà entendus, ne déroge pas à la règle. Elle a confié ce qui suit

Ministère de l’Information et de la Communication (MIC)
« nous avons eu un exercice assez intéressant. Cela nous permettra non seulement d’améliorer les performances mais aussi d’être assez réalistes. Donc pour nous, le plus important c’est d’être plus objectifs et transparents par rapport aux données qui ont été fournies. Cette évaluation permet d’avoir une gestion axée sur des résultats beaucoup plus appropriés, de s’approprier des outils qui ont été mis à disposition et de voir comment remettre en cause notre façon de travailler pour être beaucoup plus performants au même titre que le secteur privé. Et donc avoir des résultats qui ont un impact direct sur la vie de la population ».


Enfin, c’est le ministre de la Culture, du Tourisme et de l’Artisanat qui a clôturé la journée de ce jeudi. Au sortir de l’évaluation du bilan semestriel de son département, Alpha Soumah déclare
« c’est un exercice républicain. Nous avons passé en revue les contenus des contrats de performances mais aussi les contenus des contrats de performances passés avec nos directions sectorielles et nos directions générales. On est très satisfait de cette évaluation parce qu’on se rend compte que pendant six mois le département a pu travailler sur son plan de travail annuel en respectant les clauses du contrat passé avec le Premier ministre mais aussi en intégrant les données de notre feuille de route. Et cela nous le devons au peuple de Guinée ».

Demain vendredi 28 juillet 2023, quatre autres ministres sont attendus au Palais de la Colombe pour défendre leur bilan semestriel devant le comité d’évaluation présidé par le Premier ministre, Dr Bernard Goumou.

La Cellule de Communication du Gouvernement



Administrateur Général