Drame à Yimbaya : Le Ministère de l’Enseignement Pré-Universitaire présent aux côtés de la fille des défunts

440

Une forte délégation du ministère de l’enseignement pré-universitaire et de l’alphabétisation était ce mercredi dans la famille Diallo pour présenter leur condoléance à la jeune élève Safiatou Diallo qui a perdu hier ses parents et son petit frère dans un incendie à Yimbaya. Le drame est survenu aux alentours de 06h.
Malgré la tragédie, la jeune fille était ce matin à son centre pour affronter la dernière épreuve du Brevet.
Âgée de 16 ans, Safiatou Diallo à vu le monde s’écrouler autour d’elle hier à la sortie de la salle d’examen. Ses parents et son petit frère de 07 mois ont péri dans un incendie survenu après que le défunt ait déposé sa fille aînée à l’école.

Le concessionnaire Mamadou Malal Diallo se souvient de cette journée douloureuse:《 Hier matin, il s’est levé à 05h, il a fait le petit déjeuner pour sa fille, il a sorti sa moto et la conduite a l’école pour son examen. D’habitude quand il vient, il continue pour son travail. Mais malheureusement hier il est rentré, il a dit qu’il est un peu fatigué et qu’il va se détendre. Il est rentré et a fermé toutes les portes, celle de la véranda, celle du salon et même celle de la chambre. D’habitude il ne le fait pas. Peu après ils est tombé dans un sommeil profond. Malheureusement le feu a prit le salon, les fauteuils qui sont en mousse se sont embrasés et le feu s’est vite répandu. Ils sont venus dans la toilette tandis que nous dehors on essayait de casser les portes. On a voulu casser le mur pour les sortir mais malheureusement on a pas pu 》nous apprends t’il.
Malgré la douleur et la peine subie à cause de la perte de ses parents, la jeune Safiatou a été ce jour à l’école pour affronter la dernière épreuve de l’examen du brevet. Sous le choc elle se souvient:《Mon papa me demandait toujours de prendre courage. Il me disait que je devait réussir. Je n’ai pas apprit tôt le décès. Je dois réussir. Je ne suis pas seule . Ça n’a pas été facile pour moi d’aborder aujourd’hui la dernière épreuve mais j’ai tenu qu’à même. 》 dit elle avant de sangloter.


Le secrétaire général Julien Bongono accompagné du chef de cabinet et d’autres cadres du ministère de l’Enseignement Pré-Universitaire et de l’Alphabétisation sont venus présentés des condoléances à la famille au nom du ministre à l’intérieur du pays. Face au drame leur présence était nécessaire aux côtés de cette jeune élève :《 Le père de famille, sa femme et son enfant décède dans un feu qui a constitué un piège pour eux. Ce père de famille a prit sa fille le matin, la conduite a son centre d’examen mais il ne s’attendait pas que c’était un aurevoir définitif qu’il a dit qu’il sa fille. On est en face d’une situation très très dramatique. Tout le monde est touché. Nous sommes venus au nom du ministre présentés nos condoléances à cette jeune fille et à sa famille. Nous les adressons nos condoléances les plus attristées 》dira t’il.
Après yimbaya, la délégation du ministère de l’Enseignement Pré-Universitaire et de l’Alphabétisation s’est rendu à Dabompa où un des 2 jeunes garçons candidats à l’examen d’entrée en 7ème fauchés par un tronc d’arbre suite à l’orage survenu le jour du lancement de l’examen à rendu l’âme. Mamadou Aliou Diallo après plusieurs jours d’hospitalisation à rendu l’âme ce jour .



Guinée Nondi, tout ce qui est information de qualité est notre


Commentaires

http-guineedirectinfos-com