Dabola: Des ONG manifestent contre l’impunité des « violeurs » et les VBG

189

Ce jeudi matin, un collectif d’organisation non gouvernementale avec à sa tête ASED(Association sauvons les enfants déshérités)ont battu le pavé au centre géographique du pays. Objectif de la manifestation dénoncer le manque de jugement des cas de viols mais aussi de violences basées sur le genre. La marche est partie des la maison des jeunes, avec escale à la police, la préfecture, la justice, le siège de la mairie, la gendarmerie pour finir au rond-point de Foundeng.


Selon Mohamed Diallo, responsable de la protection des enfants à ASED, les choses ne sont pas faciles sur le terrain: 《Nous avons du mal à instruire les dossiers de viol ou généralement une fois que c’est instruit la procédure ne va pas loin. Nous avons 12 cas de viols ici à Dabola du 05 juin 2020 à nos jours. Nous avons tout fait pour que ces  » violeurs  » soient jugés sans suite. Il y’a pas mal de violeurs qui sont en liberté》. Nous apprends t’il.
Poursuivant il rajoute:《 Pour garder leur intégrité, certaines personnes optent pour le silence. Vu que le ministère public n’arrive pas à jouer son rôle, nous avons jugés nécessaire d’informer les autorités nationales à travers cette marche. Pour des mesures d’assistance psycho-sociale nous sommes souvent avec les victimes. Très souvent aussi certaines victimes à cause su social sont poussées à désister》. Ce responsable déplore aussi la restrictions des libertés de certains enfants:《Les pères de famille sont contraint de limiter les déplacements des enfants et cela constitue aussi une violation de leur droit. On restreint la liberté des enfants alors que c’est le violeur qui doit être retiré de la société. A Dabola aujourd’hui les droits des enfants ne sont pas du tout respectée》.
Il est à noter que du 05 juin 2020 à ce jours 12 personne ont été victimes de viols à Dabola centre et dans certaines sous préfecture. La plus jeune victime à 04 ans et le présumé violeur un jeune garçon de 14 ans.



Journaliste, Correspondante à Conakry


Commentaires

http-guineedirectinfos-com