Guinée/Manque d’information sur la démolition des maisons : honorable Mohamed Lamine Kaba demande au premier ministre Kassory de démissionner

424

Lors de son passage hier à l’hémicycle pour présenter le discours de politique générale de son gouvernement, le premier ministre guinéen, chef du gouvernement, Dr Ibrahima Kassory Fofana a déclaré que le président Alpha Condé n’a pas donné l’ordre de casser les maisons des citoyens.
Pour honorable Mohamed Lamine Kaba, président du parti FIDEL, c’est le comble de l’anarchie en sein du gouvernement. A cet effet, il a demandé au premier ministre de rendre sa démission. Il l’a dit ce jeudi 8 avril 2021 au cours d’un entretien téléphonique accordé à notre rédaction.
Tout d’abord, le président du parti FIDEL a dénoncé des insuffisances dans le partage de la richesse du pays aux citoyens. « Je suis resté sur ma faim, parce que pour moi, la meilleure façon de redistribuer les richesses de l’Etat, c’est la création d’emploi. l’ANFIC, on sait que ça donne un apport capital, donc, je connais l’impact de l’ANAFIC sur la vie de la population.
En ce qui concerne l’ANIES, je pense que cela n’est qu’une structure de distribution, genre d’aumône, c’est-à-dire à donner aux personnes démunies. Je suis d’accord, j’ai cet esprit de solidarité, j’en partage, mais cela est largement insuffisant à partir du moment que cela ne crée pas l’autonomisation de la population ».
Selon lui, au lieu de donner de poissons à quelqu’un tout le temps, il faut l’apprendre à pêcher. « Je pense que la création de l’emploi pourrait nous permettre de mieux redistribuer les richesses de l’Etat ».
Concernant la déclaration du premier ministre sur la démolition des maisons des citoyens, honorable Mohamed Lamine Kaka parle de l’anarchie au sein du gouvernement. « Je crois que c’est le comble de l’anarchie, je savais qu’il avait de l’anarchie en Guinée, mais je ne pensais pas si s’est atteint à ce niveau-là. Comment un premier ministre peut dire qu’il n’est pas au courant de ce qui se passe dans son gouvernement ? Et ce qui est grave, ces opérations de déguerpissement ont été pilotées par des ministres sur le terrain. C’est devant eux que l’acte s’est passé, et après savoir fini de déguerpir tous ces gens, il se met devant nous, pour nous dire que l’ordre n’a pas été donné par le président Alpha Condé. Ce qu’il dit n’est pas responsable. Donc, ce qui serait mieux pour lui, c’est de déposer sa lettre de démission ».
Pour terminer, il a demandé au chef de l’Etat d’ouvrir les enquêtes afin de situer les responsabilités. «Je demande au chef de l’Etat d’orienter les enquêtes en vue de situer les responsabilités », conclut-il.
Aboubacar M’mah Camara



Avatar

Guinée Nondi, tout ce qui est information de qualité est notre


Commentaires

http-guineedirectinfos-com