43 personnalités se mobilisent pour venir en aide au boulanger Stéphane Ravacley et son apprenti guinéen menacé d’expulsion

241

Depuis plus d’une semaine, Stéphane Ravacley, boulanger à Besançon, a entamé une grève de la faim pour lutter contre l’expulsion de son apprenti guinéen, Laye Fodé Traoré. Alors que 43 personnalités, dont Omar Sy, signent une tribune pour lui venir en aide, le boulanger de 50 ans a été conduit aux urgences ce mardi.

L’artisan aurait fait un malaise ce matin vers 8h30, alors qu’il se trouvait dans sa voiture, indique France 3, et a été transporté au CHU de Besançon.  Stéphane Ravacley a déclaré se sentir «très faible», et aurait perdu près de 8 kilos depuis le début de sa grève de la faim.

OMAR SY, MARION COTILLARD ET BENOÎT HAMON SE MOBILISENT

«M. le Président, la situation devient urgente : Stéphane Ravacley a fait trois embolies pulmonaires en trois ans. Son médecin le considère comme « fragile » et le laisser continuer cette grève de la faim serait une faute», alertent ces 43 personnalités dans une tribune publiée dans Le Nouvel Obs. «Vous ne pouvez rester ainsi insensible au fait qu’un citoyen français mette sa santé en danger pour défendre des principes humanistes – liberté, égalité, fraternité – qui sont inscrits sur le fronton de nos mairies et sont censés sous-tendre notre République», continuent-ils.

Laye Fodé Traoréiné est arrivé en France à 16 ans sous le statut de mineur isolé. Il a entamé un CAP boulangerie, en apprentissage à «La Huche à pain», dirigée par Stéphane Ravacley, à Besançon. Le jeune homme, à présent majeur, a reçu au mois de novembre dernier une obligation de quitter le territoire français (OQTF). Depuis, son patron se bat pour qu’il puisse rester en France et terminer son apprentissage avec lui.

«Depuis une semaine, une immense vague de solidarité de boulangers et de citoyens s’est levée partout en France. Malgré cette vaste mobilisation, malgré la mobilisation de maires et d’élus locaux, malgré les 200 000 citoyens qui ont signé la pétition en ligne, ni Gérald Darmanin ni Marlène Schiappa n’ont daigné répondre à Stéphane», dénoncent ces acteurs, comédiens, professeurs, écrivains ou encore personnalités politiques dans la tribune.

Le député européen Raphaël Glucksmann, également signataire de la tribune, a partagé plusieurs vidéos ainsi que le lien de la pétition via son compte Instagram, qui dénombre plus de 500.000 abonnés.

Avec www.cnews.fr



Avatar

Guinée Nondi, tout ce qui est information de qualité est notre


Commentaires

http-guineedirectinfos-com