Zenab Nabaya propriétaire d’une maison à Vaureal en France d’une valeur d’environ 300.000 euros (La ministre doit se justifier)

7343

Il y a quelques jours, nos confrères de Guinéenews ont révélé un scandale financier au sommet de l’état impliquant la ministre de l’enseignement supérieur Zenab Nabaya. Selon les révélations, la ministre serait accusée de détournements de plusieurs milliards de nos francs. Après ces révélations, le gouvernement à travers un communiqué, a apporté un démenti sur ces allégations et a menacé de poursuivre les sites qui ont révélé les faits.

Zenab Nabaya est-elle coupable de détournement de deniers publics ?

Pour l’instant difficile de donner une réponse positive à cette question. Mais force est de constater que beaucoup de zones d’ombre existent quant à l’acquisition de certains biens immobiliers par la ministre au moment où elle était DAAF.

Selon nos investigations, en plus des accusations de détournements révélés par nos confrères de Guinéenews, Zenab Nabaya serait propriétaire d’un bien immobilier en France à Vauréal dans l’agglomération de Cergy-Pontoise, dans le département  du Val-d’Oise. Une maison dont la valeur serait estimée entre 200.000 à 300.000 euros ce qui équivaut à plusieurs milliards de francs guinéens. Notre source nous indique que la maison a été achetée  entre 2018-2019, au moment où dame Zenab Nabaya était directrice financière d’un ministère.

Au regard de ces faits et en tenant compte du salaire d’un fonctionnaire ainsi que les différentes primes liées au poste, il serait difficile voire impossible pour un haut fonctionnaire de s’accorder un tel privilège sans puiser dans les ressources de l’état.

Par ailleurs, selon toujours notre Source, Zenab Nabaya ne serait pas la seule DAAF qui a acheté des maisons ou appartements en France. Le cas de Zenab ne représente que la face cachée de l’iceberg.

Au regard de ces faits, il serait difficile pour la ministre et son gouvernement de prouver son innocence. L’autre interrogation, est le fait que le gouvernement  a fait une déclaration pour démentir, tout en menaçant les sites qui ont révélé les faits, Ce qui est une grande première en Guinée.

Pour terminer, l’on peut se poser plusieurs questions dans cette affaire qui n’a pas encore fini de dévoiler tous ses secrets : Pourquoi le gouvernement a-t-il démenti ? Pourquoi cette solidarité gouvernement dans l’immédiat ? Les milliards détournés sont-ils été utilisés dans la campagne du RGP ? Toutes ces questions méritent d’être répondues.

Affaire à suivre



Administrateur Général


Commentaires

http-guineedirectinfos-com