Mission d’appui à la mobilisation des ressources internes en Guinée : « L’équipe technique est prête »

441

En Guinée, Expertise France accompagne depuis novembre 2019 la mise en place et le lancement des activités de la Mission d’appui à la mobilisation des ressources internes (MAMRI), projet financé par l’Agence française de développement (AFD). Sous l’impulsion d’Ansoumane Camara, coordinateur général de la MAMRI et conseiller spécial du Premier ministre pour les Affaires budgétaires, économiques et financières, un parcours de sept ateliers a été conçu et mis en place par Expertise France afin de renforcer les capacités des membres de l’équipe technique permanente de la Mission.

La mobilisation et la sécurisation des ressources internes constituent un enjeu crucial pour le développement économique et social en Guinée. L’objectif des autorités est de porter le ratio recettes internes / PIB à 20%, contre moins de 13 % actuellement.

Pour appuyer et accélérer la modernisation du système fiscal guinéen et des régies financières publiques – autrement dit, les services chargés des recettes (impôts, douanes…), un dispositif spécifique a été créé : la Mission d’appui à la mobilisation des ressources internes (MAMRI). Ce dispositif constitue à la fois :

 • un organe de gouvernance interministérielle dédié, avec un comité de pilotage présidé par le Premier ministre ;

 • un mécanisme de coordination entre les administrations directement impliquées dans l’enjeu de mobilisation et de sécurisation des recettes intérieures ;

 • une démarche d’amélioration des performances associant toutes les parties prenantes : ministères et régies, organisations professionnelles du secteur privé, organisations de la société civile, partenaires techniques et financiers ;

 • une structure de mission rattachée à la Primature et incluant une équipe technique.

Une série d’ateliers pour développer un socle de connaissances communes

L’équipe technique permanente est composée d’une douzaine de cadres spécialistes de la mobilisation des recettes fiscales, non fiscales et douanières, de la rationalisation des dépenses fiscales, de l’apurement des arriérés fiscaux et de la modernisation digitale des administrations. Véritable « cheville ouvrière » de la MAMRI, l’équipe est en charge de l’appui technique à la dynamique de réforme et de la préparation des dossiers à transmettre aux instances de la MAMRI, en synergie complète avec les administrations et les partenaires impliqués dans les réformes.

Pour donner aux collaborateurs de cette équipe permanente un corpus commun de connaissances techniques sur l’ensemble du périmètre de la Mission, Expertise France – qui accompagne la mise en place de la MAMRI –, a conçu et mis en œuvre un parcours de renforcement des capacités expertes. Ce parcours composé de 7 ateliers a été déployé entre mai et octobre 2020. par visio-conférence du fait de la pandémie de la Covid-19.

Les ateliers ont permis à l’équipe technique de travailler sur les meilleures pratiques internationales en vigueur pour la mobilisation des ressources internes. En matière douanière par exemple, la prise en compte des standards de l’Organisation mondiale des douanes est incontournable pour améliorer la qualité des contrôles douaniers et éviter les restrictions aux échanges commerciaux, dans une logique d’intégration et d’harmonisation internationale.

Les travaux ont été ponctués d’illustrations et d’exemples concrets d’initiatives de modernisation dans de nombreux pays (Cameroun, Côte d’Ivoire, Sénégal, Togo, Ile Maurice, Rwanda, Mauritanie, Afrique du Sud, Tunisie, France…). Comme le souligne Bombi Balde, directeur des Ressources fiscales, « la MAMRI explore toutes les options possibles de modernisation en s’inspirant des expériences réussies à l’international, notamment en Afrique de l’Ouest ». Ces illustrations et les échanges qu’elles ont suscités ont fait émerger de nouvelles pistes de réforme pour la Guinée, qui pourront être conduites dans le cadre de la dynamique et du dispositif MAMRI.

Le parcours d’ateliers a aussi été l’occasion pour l’équipe permanente d’amorcer et de développer la collaboration avec le ministère du Budget ainsi qu’avec plusieurs partenaires internationaux, tels que le FMI, l’Organisation mondiale des douanes ou la FERDI, qui apporteront dans le proche avenir, aux côtés d’Expertise France, des contributions techniques importantes pour la réussite de la MAMRI.

Une équipe prête à être déployée

Le parcours de formation a permis aux collaborateurs de l’équipe permanente d’acquérir un socle de connaissances sur la totalité du champ technique de la MAMRI, pour mieux prendre en compte les impératifs d’articulation entre les thématiques. Par exemple, pour René Fassou Moriba, directeur en charge de la thématique « Digitalisation », « l’atelier sur la transformation digitale a montré que toutes les directions techniques de l’équipe MAMRI doivent travailler ensemble pour appuyer les réformes dans ce domaine et pas seulement la direction Digitalisation ».

Si le déploiement des ateliers à distance, par visioconférence, pouvait a priori constituer un pari sur le plan pédagogique, celui-ci a été largement gagné, comme en témoignent les évaluations des participants qui ont tous souligné la qualité des contenus partagés, le haut niveau d’expérience et de compétence des animateurs mobilisés ainsi que la richesse des échanges qui ont fait naître de nombreuses pistes de réflexion.

« L’équipe est maintenant prête pour le déploiement de la MAMRI », explique Ansoumane Camara, coordinateur général de la Mission. Ce déploiement interviendra d’ici la fin de l’année 2020.

Source: Expertise France



Avatar

Guinée Nondi, tout ce qui est information de qualité est notre


Commentaires

http-guineedirectinfos-com