Violences post-électorales : Maître Traoré dénonce le silence « coupable » des candidats en lice face à la violence

417

Depuis le lendemain des élections présidentielles, l’on assiste à une montée de violences à Conakry et dans certaines villes de l’intérieur, pour l’instant on dénombre plus de 12 morts  par balle en banlieue de Conakry et à l’intérieur du pays. Face à la montée de cette violence, certains leaders en compétition restent silencieux, ce qui interpelle certains observateurs de la vie politique guinéenne.

Pour l’ancien bâtonnier de l’ordre des avocats maître Mohamed Traoré « chaque acteur  politique devrait mettre de côté les querelles personnelles pour exprimer son indignation face à cette explosion de violence contre de pauvres citoyens »

« Beaucoup d’acteurs politiques engagés dans la compétition électorale du 18 octobre n’ont pas apprécié le fait que Cellou Dalein Diallo se soit proclamé  vainqueur.

Deux d’entre eux disent qu’il était prématuré de se déclarer vainqueur de élection, un deuxième s’est tout carrément démarqué de lui à travers une déclaration. Mais quels que soient les griefs des uns et des autres contre Cellou Dalein Diallo, il est incompréhensible qu’ils gardent le silence face à cette violence qui s’abat sur des citoyens  dont le seul crime est d’avoir célébré dans la rue ce qu’ils considèrent comme une victoire de leur candidat. Aucun dentre eux ne devraient dire  » c’est bien fait pour lui ».

À un moment donné et si les différentes professions de foi sont sincères, chaque acteur  politique devrait mettre de côté les querelles personnelles pour exprimer son indignation face à cette explosion de violence contre de pauvres citoyens. Ce n’est plus seulement un problème de Cellou Dalein Diallo; c’est le vivre-ensemble qui est menacé dans ses fondements. Les leaders politiques qui pensent qu’en dénonçant ce qui passe, ils aident Cellou Dalein Diallo, se trompent lourdement. Ils auraient  pu être à sa place dans cette situation » a-t-il dénoncé

A noter que les violences ont déjà causé plusieurs morts à Conakry et à l’intérieur du pays. Le gouvernement a annoncé mardi la mort de 9 personnes par balle et plusieurs blessés



Sonny CAMARA

Administrateur Général


Commentaires

http-guineedirectinfos-com