SEGUI : Un nouvel outil de sécurisation des élections en Guinée (entretien avec l’un des concepteurs)

4114

Un groupe de jeunes guinéens de la diaspora vient de réaliser un véritable outil qui pourrait révolutionner le suivi et performer le  processus électoral dans notre pays. IL s’agit d’un logiciel appelé SEGUI (suivi des élections en Guinée) dont l’objectif est de faire le suivi des résultats  en temps réel, de remonter les résultats partiels des différents candidats et de connaitre les tendances en un temps record.

Kefalla Cissé est l’un des concepteurs de ce logiciel. Notre rédaction est allée à sa rencontre à Paname

Bonjour Monsieur Cissé

Bonjour Guinée Nondi

Vous venez de finaliser un outil qui permettra de performer le processus électoral en Guinée, de quoi s’agit-il réellement, et qu’est-ce qui vous a poussé à mettre cette application en place ?

C’est une application qui sera mise à disposition  dès aujourd’hui dans Google Play Store, permettant de remonter en temps réel les procès-verbaux et résultats partiels des élections

Bon, cette application est Baptisée  SEGUI pour <<Suivi des Elections en Guinée >>, elle a été conçue suite à une série de constats  malheureux dans le processus de gestion des élections en Guinée, notamment l’indisponibilité des résultats dans un délai raisonnable, la perte des résultats partiels issus des votes… c’est à l’issue de ce constat que nous sommes dit qu’il serait important de résoudre ces problématique à travers un outil performant et fiable. SEGUI serait la solution pour toutes les parties prenantes d’un processus électoral.

Quelles sont les composantes de cette application ?

SEGUI intègre en son sein quatre modules dont :

Module centralisation : Embarquant un appareil photo, ce module permet à un utilisateur, déployé dans un bureau de vote, de prendre en photo le procès-verbal issu du dépouillement et de le remonter  via l’application.  Il permet également, toujours au niveau d’un bureau de vote, de saisir et de remonter  les statistiques relatives à un bureau de vote (nombre de votants, nombre de bulletins, suffrage valablement exprimé) ainsi que les voix recueillies par chaque candidat prenant part  à la compétition électorale.

Donc si je comprends bien, cela voudrait dire que  l’on peut obtenir en un temps record tous les résultats partiels?

Oui tout à fait, c’est le but de l’application

Alors quels sont les autres modules ?

Le deuxième est un Module d’Alerte ou incident : Il permet à un utilisateur déployé dans un bureau de vote de faire remonter via l’application toutes situations irrégulières qui perturberaient le bon déroulement du vote. L’application contient une liste importante d’alertes parmi  lesquelles  l’utilisateur aura à choisir.

Le troisième est un Module Résultat : Il permet  à un utilisateur de rechercher les voix recueillies  par chaque candidat au niveau d’un bureau de vote donné

Et le quatrième nous parle des Statistiques : Il permet de  donner les résultats partiels ainsi que les tendances.

Alors comment comptez-vous vulgariser ce nouvel outil ?  

Des vidéos, un groupe Facebook du même nom, en construction, dédié à l’outil  donneront toutes les informations nécessaires notamment les conditions requises pour l’utilisation de l’application. SEGUI est un outil citoyen, gratuit, dont l’unique but est d’informer et  d’apporter son concours dans le processus de sécurisation des élections en Guinée. On va aussi passer par des sites d’informations comme le vôtre pour faire une large communication

Avez-vous d’autres ambitions avec le lancement de cet outil ?

 Oui à part tout ce qui a été dit plus haut, elle  se fixe également  pour ambition de constituer un socle de données électorales pouvant servir aux organismes de sondage, aux analyses sociologues pour la compréhension de l’évolution de la population électorale des différentes zones  en Guinée.

Quel est votre dernier mot ?

Porteuses des germes de contestations, les élections étant souvent des moments d’affrontement et de  tension en  Guinée, nous espérons que cet outil permettra de restaurer un minimum de confiance entre acteurs prenant part au processus

Il est important de noter que REGUI n’a ni la vocation ni  la prétention de se substituer aux autorités en charge de la gestion des élections en Guinée. Avec SEGUI, vivez les élections du 18 octobre où que vous soyez à travers à le monde. Chaque guinéen, chaque guinéenne, peut contribuer à l’amélioration de SEGUI en apportant critiques, suggestions, améliorations. Ensemble faisant grandir ce bébé qui a l’intention d’aller loin.

Téléchargez, partagez, parlez-en  dans votre différents réseaux

Je vous remercie pour cet entretien et le soutien, merci à toute l’équipe



Sonny CAMARA

Administrateur Général


Commentaires

http-guineedirectinfos-com