Tribune: Le Seul à Pouvoir Arrêter Alpha, C’est Condé. Par Abdel Kader Touré

428

Nous avons besoin en faisant notre politique de ne jamais laisser la flamme de nos chastes désires l’emporter sur l’évidence des faits.

Parti pour un premier mandat d’une autre République ou d’un troisième mandat d’une ancienne République.. Appelez le comme vous voulez, Rien des chuchotements qui nous arrive du tsunami rouge FNDCiste et/ou de notre grande muette ne pourra astreindre le prof Alpha de briguer ce mandat de plus.

Je vous l’avais dit aux premières heures et je vous le répète aux dernières.

Justement, telles sont les dernières minutes, heures et jours qui s’égrènent peu à peu sous nos yeux sans que nos volontés y changent un ion.

Deux mois, nous avons juste deux mois pour joker, et après on en parle plus. Le tour sera joué.

La seule alternative, à la vue du tatami politique demeure peu probable. Aussi improbable qu’il nous faut donc espérer que Alpha arrête Condé.

Cela est bien possible, aussi mince que cela puisse paraître, 1 sur 100 a bien plus de raisons d’entretenir la flamme lorsque 99 espoirs sur 100 ont échoué avec maestria.

Société civile, Partis d’opposition et militants fougueux n’ont en 10 années apporté aucune amélioration à l’émancipation de notre démocratie en dehors de leur tacite participation aux nombreuses pertes en vies humaines enregistrées ça et là.

De cette comptabilité, nous y sommes tous passé à la caisse.

Peu importe ce que vous pensez de votre innocence et immaculée conception pour reprendre les catholiques.

Et notre appréciation ne dépend que de l’angle sous lequel nous y sommes placés.

Une révolution est comme une bicyclette, elle n’a d’intérêt que lorsqu’elle continue. Une fois arrêtée, elle cesse d’exister parce qu’elle tombe.

Che Guevara

En un mot, toute révolution qui ne connaît pas un glorieux aboutissement est un sacrifice insensé de vies humaines sur l’autel des cons.

Je vous le dis et le répète dans une révolution, l’on ne se souvient que de ceux qui ont un nom. Vous autres hommes tombés, vous faites parti du collectivisme social tel que pensé par Max dans son capital social

Sankara avait un nom, Lumumba n’est pas mort seul, El Commandante non plus.

Ils avaient aussi des alliés héroïques pourtant, dont nul ne se souvient des prenominaux.

De même, l’on se souviendra de Cellou Dalein, De Sidya, De Alpha Condé… Mais hélas, il ne vont pas à la guerre, ils laissent le bon soin aux martyrs.

Guevara disait à ce propos d’ailleurs qu’une révolution est comme une bicyclette, elle n’a d’intérêt que lorsqu’elle continue. Une fois arrêtée, elle cesse d’exister parcequ’elle tombe.

A moi d’ajouter faisons de sorte que les morts issus de nos mouvements ne soient pas vains.

Ces élections auront malheureusement bien lieu en octobre en dépit de nos ressentis.

La question est toute simple :

QUI POUR ARRÊTER AUJOURD’HUI ALPHA ?

Une opposition désarticulée telle une marionnette qui a presque perdue ses ficelles? Ou des militants désemparés par l’incohérence de leurs leaders et trop vites usités par de terribles et multiples marches caniculaires sans effet probants que ceux d’un kwassa kwassa, bateau Comorien revenant de pêche avec plus de problèmes que de poissons.

Voyons voir du côté du côté de la bienveillante soldatesque. Même avec des lunettes astronomiques nous detecterons rien d’autres que le génie de l’instauration des P.A au kilomètre carré.

Une armée où tous les réfractaires sont réduits au silence. Où sont bien passés les Pivi Claude et autres camaraderesques qui ont bâti notoriété dans la frayeur des pouvoirs successifs ?

Voyez au fond du tartare, vous les y trouverez embastillés et réduits à cette liberté de chaîne.

On n’oubliera pas nos 2000 soldats mis à la retraite entre 2011 et 2015.

On n’omettra pas non plus ce que peut être assez dissuasive pour une récidive, la psychose d’un supplice dû à un coup d’état manqué.

Parbleu ! Ô issue Salvatrice

Viens en secourir une postérité…

Cela dit,

Ô PEUPLE ! Noblesses option

Hé oui je suis bien tenté de dire quel peuple ? Qui est-il et comment le connaître, le démembrer ?

En réalité, n’est peuple que ceux qui sortent et manifestent aujourd’hui en attendant ceux du camp contraire demain.

Le peuple est une notion si abstraite que la situation politique guinéenne, ethnicisée et instrumentalisée sanctuarise si bien sa définition.

Je puis même vous dire que c’est presque du 50-50.

Ne sont motivés et ne s’affichent que ceux qui ont la rage d’en découdre. Mais est-ce pour autant qu’ils sont les plus nombreux ? Ou qu’ils ont quitus de se vanter du mot au nom de tous? À chacun sa définition donc. Vous avez la mienne

Enfin, il ne nous reste pour prière que le Saint Alpha puisse démettre le Politique Condé.

Que la voie de la raison ait primauté sur l’élan du cœur et que l’incertitude d’un avenir meilleur l’emporte sur les plaisirs du présent.

Nous aurions matière à surprendre le monde entier là où la côte d’ivoire et le Mali ratent, le délice d’une reconversion dans le gîte trop étriqué des nations africaines, au demeurant solides de par les acquis institutionnels et l’état de droit, nous Guinéens y ferons notre entrée à l’effet de surprise.

Et cela, il n’y a pour l’instant qu’un seul être capable de nous livrer un tel luxe; c’est bien entendu Mr Alpha Condé lui même.

En ouvrant simplement une nouvelle porte pour demeurer dans l’histoire et non la traverser.

À cela nous pouvons y croire encore.

AKT



Avatar

Guinée Nondi, tout ce qui est information de qualité est notre


Commentaires

http-guineedirectinfos-com