Une commission d’assistance aux anciens militants du « RPC ». Un président qui se comporte en président de parti politique

527

Hier jeudi 06 août  lors de la  convention nationale du parti RPG ARC-EN-CIEL, une commission d’assistance aux anciens militants du « RPC » a été créée. Le président Alpha CONDE a profité de l’occasion pour saluer le service de ses militants qui ont permis au parti d’être au pouvoir. En agissant de la sorte, le président Alpha Condé se comporte comme un président de parti et non de tous les guinéens.

Sans aucune ambiguïté, le président a estimé qu’il doit sa place aux «  militants qui n’ont pas eu la chance d’aller à l’école et qui sont souvent oubliés par les cadres ».  

 «Nous devons nous dire quelques vérités, qui ont fait le RPG ? Comment le RPG a pu gagner ? ca, souvent nous ne le retenons pas. Ceux qui ont fait gagner le RPG ne savent pas dire RPG, ils disent le RPC. Malheureusement, très souvent nous les oublions car quand ils disent RPC, ça veut dire qu’ils ne sont pas des cadres, ils ne peuvent pas avoir de promotions, mais sans eux, je ne serais pas à cette place où je suis. Donc, la commission la plus importante qui a été adoptée est cette commission mise en place qui sera dirigée par Saloum (Cissé) » a-t-il déclaré indique le président Alpha Condé.

Pour lui, le choix de saloum s’explique par le fait qu’il fait partie des premiers de la clandestinité, donc il doit connaitre la plupart des militants dans la même situation.

Il ajoute en ces termes : « Souvent on m’interpelle, parce qu’il ne faut pas être partout; tel militant âgé, on va le vider de sa maison parce qu’il n’a pas payé (le loyer), pourquoi ? Parce que les forces intermédiaires qui doivent être entre le peuple et moi ne jouent pas leurs rôles. Donc, je ne peux pas savoir si tel ancien militant à Yomou, à Kouroussa ou à Lélouma a des problèmes parce que je ne suis pas le bon Dieu.  Je ne peux le savoir que si les cadres intermédiaires qui doivent être l’interface entre les militants et moi m’informent. Malheureusement, ce n’est pas souvent le cas», fustige le président

 « Pourquoi la personne est ingrate ? Parce qu’on ne peut pas nommer des gens à des postes s’ils n’ont pas fait des études  malheureusement.  Or,  il se trouve que 80% des militants qui se sont battus pour le RPG ce sont des RPC, mais ceux qui occupent des fonctions ministérielles et autres de préfet ou  gouverneur oublient souvent que s’ils sont à ces postes c’est grâce à ces gens

En agissant ainsi, le président crée deux types de guinéens. Les militants du RPC et les autres guinéens. Or, un président de la république n’est pas un président de parti. Il est le président de tous les guinéens. En ce sens, sa mission est de répondre aux aspirations légitimes du peuple et non de satisfaire ses militants. Cette sortie du président Alpha Condé met en relief les vraies motivations de son clan  malicieux qui le pousse à briguer un troisième mandat. Leur souci, n’est pas de développer  la Guinée, mais plutôt de se servir de la Guinée.

En somme, la pauvreté est un phénomène qui touche tout le monde en Guinée. Aucune ethnie, aucun parti politique ni aucune génération n’est épargné. Alors le premier militant du RPC qui est dans la pauvreté mérite-t-il mieux qu’un guinéen de l’UFR de Kolon se trouvant dans la même situation ? Seul le président Alpha Condé peut répondre à cette question



Sonny CAMARA

Administrateur Général


Commentaires

http-guineedirectinfos-com