Falsification de la constitution : « Les Guinéens ont compris jusqu’où certains peuvent aller dans la malhonnêteté »

852

 La falsification de la nouvelle continue de faire couler beaucoup d’encres. Pour l’ancien Bâtonnier de l’ordre des avocats Maître Mohamed Traoré,  à travers cette falsification, « Les Guinéens ont compris aussi jusqu’où certains peuvent aller dans la malhonnêteté » il ajoute que  falsifier la loi fondamentale d’un pays est d’une extrême gravité

Lisez

Les « Alanmanè » sont visiblement à court d’arguments dans le débat lié aux faux intellectuels commis dans la constitution qu’ils ont défendue. La seule réplique qu’ils ont trouvée est que le FNDC s’est dit opposé au changement de constitution et ne reconnait pas celle-ci. Dès lors, soutiennent-ils, il ne doit pas en parler ou s’y intéresser.

Mais ils oublient que ce débat apporte la preuve supplémentaire que toute cette affaire n’était en réalité qu’une vaste supercherie du début à la fin du processus.

Les Guinéens ont compris aussi jusqu’où certains peuvent aller dans la malhonnêteté. Car falsifier la loi fondamentale d’un pays est d’une extrême gravité. Ailleurs, on aurait déjà assisté à une cascade de démissions. Mais pour ça, il faudra peut-être attendre le 31 février.

Que dire de ces Guinéens qui ont soutenu de bonne foi un changement et qui se voient aujourd’hui complètement floués ? N’ont-ils pas le droit de s’indigner aussi ?



Avatar

Guinée Nondi, tout ce qui est information de qualité est notre


Commentaires

http-guineedirectinfos-com