Violences à Nzérékoré : Cellou Dalein dénonce la main noire du RPG et Bah Oury appelle les autorités à prendre leurs responsabilités

2452

Au lendemain du double scrutin très contestés et émaillé de violences dans plusieurs endroits, La capitale de la foret est en feu depuis hier. Selon plusieurs sources concordantes, il y a eu plusieurs morts. Selon les mêmes sources, la situation risque de s’empirer si les dispositions nécessaires ne sont pas prises.

Face à cette situation, les leaders de l’opposition Bah Oury et Cellou Dalein Diallo,  dénoncent l’inaction de l’état. Pour CDD, ces violences sont orchestrées sur injonction du pouvoir et risquent de couter très chers à la patrie.

Pour Bah, il est urgent de trouver une solution

« La situation sécuritaire à Nzérékoré reste toujours préoccupante et risque de tourner en conflits fratricides intercommunautaires. Les autorités morales et politiques de la région doivent monter au créneau pour appeler au retour du calme pour stopper les violences. C’est urgent ! » a-t-il écrit sur son compte tweeter.

Quant à Cellou Dalein Diallo, il dénonce la main du pouvoir derrière ce conflit

« Sur injonction du pouvoir, les morgues des hôpitaux publics rejettent systématiquement les corps des victimes de la répression policière du 22 mars, pour dissimuler les preuves et nier les crimes. Quel cynisme !

Non content de plonger la #Guinée dans une crise politique sans précédent, Alpha Condé cherche à opposer les Guinéens en provoquant des conflits ethniques et religieux. C’est le cas à N’zérékoré où les lieux de culte n’ont pas échappé à la folie des promoteurs du 3ème mandat. » a-t-il déclaré



Sonny CAMARA

Administrateur Général


Commentaires

http-guineedirectinfos-com