Littérature : l’histoire de la Guinée sous le regard des journalistes

804

Le livre intitulé « Mémoire Collective, une histoire plurielle des violences politiques en Guinée », a été présenté au public ce mercredi, 26 septembre 2018, au centre international de recherche et de documentation de Kipé. L’œuvre, signée d’une quinzaine de personnes, constitue une sorte de « regards croisés de journalistes, d’universitaires et de défenseurs des droits humains » sur la Guinée de la période de lutte pour les indépendances jusqu’en 2009.

Pour le présentateur du livre :

<< Mémoire collective, c’est un livre comportant 354 pages, écrit par contributeurs très diverses. Des Guinéens, des universitaires, des journalistes, des défenseurs des droits humains. C’est l’effort de 17 personnes associées pour présenter un parcourt de 60 ans de violences politiques en Guinée. Un parcourt qui a commencé quelques années avant l’indépendance en 1954 quand les compétitions politiques s’installent en donnant lieu aux accrochages entre partis et qui va jusqu’à les massacres du 28 septembre 2009>>, a indiqué Laurent Korot rédacteur en chef Afrique Rfi et coordinateur du projet « mémoire collective »

Pour certains guinéens toutes ces violences politiques en Guinée sont orchestrées par la France.

<< Ce sont des français qui ont écrit sur l’histoire de la Guinée. Donc il faut beaucoup de méfiances sur ce livre car la France n’est pas innocente à ce qui arrive à la Guinée. On parle des violences c’est vrais, mais elles ne sont pas tombées du ciel, dire non à De Gaulle n’était pas consommé par ces colons>>, a dénoncé Docteur Alou Gilbert Ifono, professeur d’histoire.

Il est important de signaler que  depuis la publication de ce document, les avis des lecteurs sont partagés sur le contenu, en ce sens que pour certains, ce document ne dresse que la face sombre de notre histoire. Pour d’autre au-delà du contenu, l’effort intellectuel produit par les réalisateurs est à saluer.

Toutefois, ce document permet d’avoir un regard critique sur une partie de notre histoire.



Avatar

Journaliste, Correspondant à Conakry


Commentaires

http-guineedirectinfos-com