Ibrahima Diallo du FNDC à Bah Oury : « Sa dernière déclaration sur TV5 monde est alarmante »

150

Ce mardi, 21 mai  2024, des leaders de la société civile guinéenne ont animé une conférence de presse à Conakry.  L’objectif était de parler les enjeux et les perspectives pour le respect du chronogramme en décembre 2024.

Dans sa communication, Ibrahima Diallo, l’un des responsables du FNDC a qualifié la sortie du premier ministre, Bah Oury sur la TV5 Monde d’alarment. « Sa dernière déclaration sur TV5 monde est alarmante. Monsieur Bah Oury s’inscrit très malheureusement dans la continuité des facteurs qui ont grippé cette transition : l’unilatéralisme dans les prises de décision; le mépris et l’arrogance dans le discours des autorités; le rejet et l’exclusion des acteurs socio-politiques importants pour la vie de la nation et pour la réussite de cette transition.

Le bon sens aurait voulu qu’après sa nomination, le premier ministre prenne contact avec les acteurs socio-politiques pour impulser la dynamique d’un dialogue constructif afin d’évaluer de façon objective le processus et convenir ensemble des solutions pour apaiser la transition et sortir de cette crise que nous vivons actuellement. Le doyen Bah Oury avec son parcours devrait consacrer son séjour à la primature pour rechercher dans la mesure du possible des solutions pour contribuer à apaiser la transition dans l’intérêt général ».

Il faut signaler que le retour à l’ordre constitutionnel ne sera pas possible en 2024 en République de Guinée.

Aboubacar M’mah Camara



Toronto, Ontario, Canada